Projet 52: boisson chaude

Pour une fois, j'ai de suite eu une idée en voyant le thème choisi par Ma' cette semaine. J'ai déjà parlé de Bath plusieurs fois, j'adore cette ville et pas uniquement à cause de Jane Austen. Bath est connue pour son eau chaude, très chaude, puisqu'elle sort à 46 degrés. Bath lui doit sa réputation, son nom, ses thermes romains absolument extraordinaires, et son architecture géorgienne sublime aussi. Les géorgiens, y compris Jane Austen donc, y allaient en cure et buvaient cette eau brûlante et horriblement ferrugineuse (j'ai goûté, par curiosité). On peut soit se servir dans les termes, avec un petit gobelet en plastique, ce qui permet de s'ébouillanter aussi les mains, soit faire comme les géorgiens et aller dans la pump room, qui doit son nom à une pompe toujours en activité. L'eau arrive directement dans l'espèce de grande urne argenté, style samovar, qu'on voit sur la photo. Parce que, évidemment, j'ai traîné Marichéri dans la pump room qui n'a pratiquement pas bougé depuis deux siècles, pour jouer à Jane Austen. On peut se servir son eau chaude soi même, un serveur ouvre le passage. Ou commander un café, c'est moins authentique et austinien, mais c'est bien aussi!

Projet 52: boisson chaude

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué bath, eau chaude, Jane Austen, pump room. Ajoutez ce permalien à vos favoris.


wallpaper-1019588
La cathédrale de Spire : symbole impérial en Allemagne
wallpaper-1019588
Сomment se divertir pendant ses vacances au cœur du Canada ?
wallpaper-1019588
La musique hongkongaise que j’aime
wallpaper-1019588
Сomment se divertir pendant ses vacances au cœur du Canada ?
wallpaper-1019588
Freehand Los Angeles
wallpaper-1019588
The hug
wallpaper-1019588
Guide pratique pour réussir votre voyage à Madagascar
wallpaper-1019588
Mardi Tourisme : Monasterboice et Mellifont Abbey