Celebrating Halloween top 10

10- Halloween, c'est très bon pour la santé. Il faut bien reconnaître que les enfants ne mangent pas beaucoup de citrouille tout le reste de l'année, alors que là, c'est eux qui réclament, si. Ils veulent manger un légume. Volontairement. Même L'Ado exige sa tarte à la citrouille, la même que quand il était petit. Bref, ne pas fêter Halloween, c'est carrément de l'inconscience. C'est important de manger des légumes quand même!

9-C'est une excellente excuse pour inventer des histoires délirantes et laisser libre court à son imagination déjantée sans passer pour une dangereuse illuminée. Au contraire, d'un coup, hop, on devient une maman formidable qui met l'ambiance pour les enfants, c'est beau ce dévouement maternel. Alors qu'en temps normal, quand vous commencez à parler d'une fée zombie qui habite sous l'escalier et sort tous les soirs pour transformer la chatte en chauve-souris, et c'est pour ça qu'il ne reste plus de mousse au chocolat (parce que sinon, quand la chatte ne vole pas, elle n'atteint pas la poignée du frigo), les autres parents vous regardent bizarrement.

8- Pour Halloween, on doit faire une jack o'lanterne. Il y a quelque chose de jouissif à décérébrer un légume innocent. On n'est pas obligé de penser en même temps à quelqu'un qui nous tape sur les nerfs...Non, on n'est pas obligé. Mais ça ne nuit pas.

Celebrating Halloween top 10
7-Pour Halloween, le kitsch décoratif est de rigueur. On peut y aller de ses idées les plus délirantes! Les chauves souris, les sorcières, les fausses toiles d'araignées, les fantômes, les cimetierres avec des zombies qui s'echappent...on s'éclate!

Celebrating Halloween top 10
6-Mais restons sérieux un instant, Halloween, c'est culturel et historique. On perpétue une tradition multimillenaire (et on cloue le bec à ceux qui prétendent c'est un truc commercial et américain). Les irlandais célébraient Halloween à la préhistoire. Et toc. J'ai expliqué ici, mais je résume : en gros, depuis la nuit des temps, les irlandais font une grosse fête pour célébrer la fin des moissons et avant de s'enfermer pour l'hiver, qui est un tantinet rude et peu guilleret là bas. Pour éviter de se faire attaquer par des mauvais esprits (qui sont taquins, il faut bien le dit), ils leurs déposent des offrandes comestibles mais essaient aussi de les fair fuir (on ne va pas se laisser faire par des mauvais esprits malpolis!) en les effrayant avec des Jack o' lantern ou autres trucs rigolos (c'est limité intellectuellement un mauvais esprit, ça s'effraie d'un rien aussi) , juste pour passer un hiver tranquille. Et comme les irlandais ont massivement immigré aux États-Unis, vous allez rire, ils ont amené leur fête d'halloween avec eux.

5- Et donc, pour mes enfants, enfin trois d'entre eux au moins (quoique PrincesseChipie a beau être anglaise, on lui a collé un deuxième prénom en gaélique qui fait la joie des français comme des anglais surtout quand ils doivent le prononcer), fêter Halloween c'est célébrer leurs racines celtiques...bon d'accord, c'est très perso comme raison, mais ça compte beaucoup pour nous. On adore l'Irlande.

4-Les enfants (et aussi les adultes) adorent jouer à se faire peur. Avec Halloween, c'est un festival de monstres, d'histoires gores, de films de pseudo épouvante qui font frissonner avant de faire hurler de rire les gamins. Il n'y a rien de tel pour dédramatiser ses peurs enfantines que d'en rire!


Celebrating Halloween top 10

3-Évidemment, Halloween, c'est l'occasion de s'empiffrer...ça se passe de commentaire!

Celebrating Halloween top 10
2- Ce que j'adore pour Halloween, c'est l'ambiance: en Irlande, c'est magique. Tout le quartier ou le village se retrouve pour un feu de joie géant avec feux d'artifice et vin chaud, il y a une atmosphère conviviale et très, très agréable (malgré le froid). Toutes les maisons sont décorées, tout le monde est dans la rue et s'amusent. En Angleterre, c'est plus réservé, mais ça peut-être sympa aussi. J'aime beaucoup le fait que tout un quartier se retrouve alors qu'on ne se dit pas plus que bonjour/bonsoir le reste de l'année, que pour une soirée les adultes se lâchent aussi, et s'éclatent comme les enfants. Une année pour trick or treat, on avait même croisé un voisin qui avait déguisé son âne!

1-Pour Halloween, on peut doit se déguiser : oui, oui, je l'ai mis en 1 avant même les bonbons. Pour Halloween, même les adultes ont le droit d'avoir 4 ans et demi, de se déguiser comme ils veulent, le plus délirant possible, et de s'amuser! Une fête qui vous fait retomber en enfance, c'est quand même sympathique, non?

Celebrating Halloween top 10


wallpaper-1019588
Nerekhta-les-Chambranles
wallpaper-1019588
Câmara de Lobos à Madère un village au mileu de la bananerai
wallpaper-1019588
Timberland
wallpaper-1019588
Au Cap d’Antibes sur le sentier du littoral
wallpaper-1019588
Investir dans l’immobilier depuis les USA avec la Start-Up Ever Invest + Interview
wallpaper-1019588
Scènes de vie ordinaire
wallpaper-1019588
Visiter Pompéi au cours d’un week-end à Naples en Italie
wallpaper-1019588
Le Bassin