Mes petites manies anglaises

Je suis en vacances (youpidoo!!!) comme Marichéri, alors, avec toute mon incompétence geekesque, j'ai essayé de préparer des billets à l'avance. Il est fort possible que ça ne passe pas tous les jours...enfin bref, j'ai fait une petite liste de choses que je fais machinalement mais qui surprennent. Il faut se rendre à l'évidence, même après 18 mois en France, j'ai gardé des manies anglaises.

Mes petites manies anglaises

-l'unique cuillère pour le café...certes, j'ai résisté avec succès au thé pendant 21 ans, restant fidèle au café. Mais je ne le sers plus comme en France. Je verse tous les cafés, je sucre toutes les tasses (après avoir demandé qui prend du sucre, je sais me tenir quand même). Je propose du lait, je prends une seule cuillère, je remue toutes les tasses avec, sous l'œil ébahi de mes invités français et je leur tends ensuite leur café, sans la cuillère bien sûr. Ça surprend, désagréablement. Ce qui ne me connaissent pas encore hésitent toujours à boire mon café " à l'anglaise ".

- j'appelle les gens par leur prénom automatiquement. Quelque soit leur âge et position sociale. Visiblement, à partir d'un certain nombre de décennies, ça ne se fait pas.

- je signe toujours mes textos avec mon prénom suivi d'un superbe X, pour les gens que je ne connais pas, comme des parents d'amis de mes enfants que je n'ai pas encore croisés devant l'école mais qui les invitent par textos à des fêtes d'anniversaire. Je passe carrément au xx, dès qu'on est intime, c'est à dire après le deuxième texte. Ça surprend. Non je ne veux pas rester anonyme (IRL je veux dire), et je ne suis pas outrageusement familière, ce n'est pas non plus " gros poutou baveux ". D'ailleurs, puisqu'on parle correspondance, il m'arrive encore de terminer automatiquement par " kind regards ", ou juste un " regards " sec quand je suis en colère. Je n'ai pas la moindre idée de comment faire en français, alors que j'aime beaucoup cette manière très polie d'envoyer balader les gens.

-Puisqu'on en est aux grossièretés, il faut absolument que j'arrête de " flip the bird " quand je suis trèèès fâchée. Ça ne va pas du tout, je veux montrer tout mon mépris, par une insulte extrêmement vulgaire, et les gens croient que je fais le V de la victoire à l'envers. Ou alors c'est eux qui le font, tout à fait innocemment, et je suis outrée alors qu'ils n'avaient pas la moindre intention de me vexer.

- je trouve les choses funny, spooky, fluffy et tout un tas d'adjectifs en -y qui sortent automatiquement. Le pire, c'est quand j'essaie de franciser, mais toujours avec mes réflexes anglophones. Je suis formelle, on ne dit pas " il fait trente-ish degrés ". Enfin si on peut le dire, mais personne ne comprend à la boulangerie du village.

- je vais au supermarché pour acheter des médicaments et à la pharmacie pour les timbres. Le dimanche après-midi.

- je regarde si on a du courrier. Sur le paillasson, devant la porte, côté intérieur. Ah tiens, pourtant, j'attendais une carte....c'est généralement au bout de 3 ou 4 jours que je me rappelle qu'il faut que je sorte et que j'aille voir dans la boîte aux lettres, à côté du portail.

- je ne parle même pas de mon look ou de mon humour, qualifiés poliment de " très anglais " par des gens à l'air pincé...

La liste n'est pas exhaustive. Mais je progresse. La preuve, j'ai pensé finir par " work in progress " mais je ne l'ai pas écrit!


wallpaper-1019588
To my EU friends in the UK
wallpaper-1019588
Préparer son voyage en Thaïlande : les conseils à suivre (formalités, vaccins)
wallpaper-1019588
Friday Feelings #211
wallpaper-1019588
7 bonnes raisons d’aller à l’île Maurice
wallpaper-1019588
Thursday thunder: brexit and freedom of movement
wallpaper-1019588
Ascension du volcan Lascar à San Pedro de Atacama: objectif 5592!
wallpaper-1019588
Ma vie en 20 chansons, épisode 2
wallpaper-1019588
Voyage détente : ce qu’il faut absolument tester pour un voyage reposant au Cambodge