Escapade à la Mer de Glace par le train du Montenvers

Tweet

Qui n’a jamais vu une de ces photos du petit train du Montenvers ? Celui qui grimpe depuis Chamonix à la Mer de Glace ? Cette attraction est une des plus célèbres des Alpes, sinon de France. Le petit train à crémaillère transporte chaque année des centaines de milliers de visiteurs venus admirer les tumultueuses crevasses de la Mer de Glace. Je l’avais emprunté tout petit. Je suis remonté à bord bien plus tard, lors d’une journée inoubliable à Chamonix-Mont-Blanc. Petit récit de mes découvertes avec, comme toujours, quelques bons conseils avisés 😉.


Le train du Montenvers, ce sont d’abord des souvenirs personnels

Septembre 1982 – il y a près de 40 ans déjà – je découvrais la haute montagne pour la première fois.

Mes parents avaient organisé une petite virée de quelques jours à Chamonix. Alors petit garçon de 5 ans, je me rappelle bien du petit train de Montenvers. C’est que le rouge, ça ne s’oublie pas facilement !

A bord du train du Montenvers (Septembre 1982) © Pierre Guernier

A bord du train du Montenvers (Septembre 1982) © Pierre Guernier

Et, pendant longtemps, j’ai voulu revenir sur mes pas… il m’a fallu attendre des décennies. Enfin, cette opportunité s’est présentée il y a peu. C’était lors d’une belle journée ensoleillée de mai 2019, accompagné, comme en 1982 par mon père, Francis.

A bord du train du Montenvers en 2019 © French Moments

A bord du train du Montenvers en 2019 © French Moments

C’est cette belle expédition à bord du train du Montenvers que je souhaite vous relater… et vous donner envie d’y embarquer à votre tour !


La gare du train du Montenvers à Chamonix

La gare de départ du train du Montenvers est située à proximité du centre-ville. Le bâtiment voyageurs affiche un style alpin pittoresque. Une passerelle permet aux piétons d’y accéder depuis la gare SNCF.

Gare de Montenvers à Chamonix © French Moments

La gare de Montenvers à Chamonix © French Moments

Nous avions déjà notre pass journée (voir infos plus bas) donc il nous suffisait de prendre connaissance des horaires et le prochain départ.

Attente de 20 minutes. Nous décidons d’explorer les alentours.

La gare de Montenvers à Chamonix © French Moments

La gare de Montenvers à Chamonix © French Moments

Et nous découvrons de chaque côté du bâtiment les anciennes locomotives du train du Montenvers.

Les locomotives nº6, 7 et 8 sont exposées sur des piédestaux. Elles ont été réalisées par la société suisse SLM Winterthur. On prend le temps de lire le panneau d’explication de la locomotive nº8, livrée et mise en service en 1927.

La gare de Montenvers à Chamonix © French Moments La gare de Montenvers à Chamonix © French Moments La gare de Montenvers à Chamonix © French Moments

Imaginez ! A l’époque, un aller-retour à bord du célèbre petit train rouge nécessitait 350 à 400 kg de charbon !

Avec une vitesse maximale de 7 km/h. Un trajet de 50 à 55 minutes, à la montée comme à la descente. Autant dire qu’on avait largement le temps d’apprécier le paysage.

Chemin de fer du Montenvers vers 1910

Le chemin de fer du Montenvers vers 1910

A l’époque, chaque train était constitué d’une locomotive et de deux voitures à caisses ouvertes ou fermées, totalisant 120 places.

L’électrification de la ligne en 1953 a eu raison de ces machines à vapeur… la dernière ascension vapeur s’est déroulée le 20 septembre 1981. Depuis, les vaillantes locomotives sont exposées aux alentours de la gare, pour le plaisir des petits et des grands.

L’ascension peut commencer !

Puis vient le temps du départ. Avec une certaine émotion, je prends place dans le train de mes souvenirs d’enfance.

Le train du Montenvers © French Moments

A bord du train du Montenvers © French Moments

Le look vintage des wagons nous ramène dans le temps. L’intérieur est tel que je me souviens. Des sièges en bois de style années 50.

Les automotrices et leurs remorques sont reconnaissables à leur couleur “rouge géranium“. Les plus anciens véhicules datent des années 1950, d’où leur côté rétro.

Le voyage en train dure une vingtaine de minutes. Un voyage inoubliable et unique !

Car le train du Montenvers n’est pas un train comme les autres. C’est un train de montagne. Les premières minutes du parcours nous le prouvent.

Ma petite astuce !

Si possible, installez-vous sur la dernière banquette à l’arrière du train, juste devant la cabine (vide) du conducteur. Vous bénéficierez de superbes vues ininterrompues sur le parcours du chemin de fer !

Le train du Montenvers © French Moments

Parcours du train du Montenvers © French Moments

On monte au milieu de la forêt des Planards avec quelques vues dégagées sur Chamonix et la vallée.

Puis on emprunte une succession de tunnels taillés dans la roche, de paravalanches et de viaducs.

On prend rapidement de l’altitude et la voie à flanc de montagnes offre des vues sur les plus hauts sommets.

Le train du Montenvers © French Moments Le train du Montenvers © French Moments Le train du Montenvers © French Moments Le train du Montenvers © French Moments Le train du Montenvers © French Moments Le train du Montenvers © French Moments Le train du Montenvers © French Moments Le train du Montenvers © French Moments

Et puis, après un dernier virage, le paysage change brusquement. Nous entrons dans le domaine de la haute-montagne.

Le train du Montenvers © French Moments

Proche de l’arrivée avec vue sur les Drus © French Moments

Avant d’arriver à destination… à la gare terminus du Montenvers.

Train du Montenvers © French Moments

L’arrivée du train du Montenvers © French Moments

Au pied de la fameuse Mer de Glace. Altitude : 1913 mètres !

Train du Montenvers © French Moments Train du Montenvers © French Moments Train du Montenvers © French Moments

Le Montenvers, un site historique !

Dès l’arrivée à la gare terminus, on est saisi par la formidable face ouest des Drus qui surplombe le site. Culminant à plus de 3700 m, elle forme un gigantesque obélisque haut de plus de mille mètres.

Aiguille des Drus, Chamonix © French Moments

La formidable aiguille des Drus vu de Montenvers © French Moments

En cette belle journée de mai, il y avait encore trop de neige pour explorer le site du Montenvers. Nous nous sommes repliés sur le panorama, époustouflant.

Mer de Glace, Montenvers © French Moments

Au Montenvers avec vue sur la Mer de Glace © French Moments

Des terrasses ont été aménagées pour admirer la fameuse Mer de Glace.

Mer de Glace, Montenvers © French Moments Mer de Glace, Montenvers © French Moments Mer de Glace, Montenvers © French Moments Mer de Glace, Montenvers © French Moments Le site du Montenvers © French Moments

Les premiers visiteurs

A première vue, il y a de quoi être déçu par la Mer de Glace. On s’attend peut-être à une véritable mer gelée. Un glacier gigantesque aux formidables crevasses.

Aujourd’hui, force est de constater que la réalité est toute autre.

Mer de Glace, Montenvers © French Moments

La Mer de Glace © French Moments

Le retrait des glaciers alpins n’est d’ailleurs un secret pour personne. Les médias relaient en effet les conséquences du réchauffement climatique depuis des décennies.

Alors quand on aperçoit la coulée blanche-grisâtre de la langue terminale qui s’étend devant nous bien en contrebas, on est à peine surpris.

On est loin du temps où le glacier le plus célèbre de France titillait le fond de la vallée de Chamonix. Au 19e siècle, il affichait une longueur de 2,5 km de plus qu’aujourd’hui. Au Montenvers, son épaisseur était supérieure de 190 m. Dans la vallée, il menaçait même les habitations !

Glacier des Bois

Le glacier des Bois, langue terminale de l’actuelle Mer de Glace, titillant la vallée de Chamonix

Les gens craignaient le glacier. Et, franchement, on ne se risquait pas à faire du tourisme en haute-montagne. Le massif du Mont-Blanc était inhospitalier. On le disait même maudit. Pas vraiment un paradis blanc ! 😱

Des vaches en chaussettes !

Les seuls qui se risquaient à atteindre la Mer de Glace étaient les paysans. Ceux-ci devaient conduire leur troupeau de vaches vers de hauts pâturages escarpés.

Image insolite que ces vaches munies de chaussettes pour les aider à franchir le glacier d’un côté à l’autre sans glisser ! La petite histoire raconte que même le boucher de Chamonix faisait partie du périple. Il accompagnait l’expédition et en cas de glissade fatale des bovins… 🍽 Les dernières traversées datent du début des années 50…

Les premiers explorateurs

Il faut attendre juin 1741 pour que les premiers touristes – que dis-je – explorateurs atteignent le Montenvers. Il s’agit de deux anglais, William Windham et Richard Pococke, qui furent littéralement émerveillés par les “glacières de Chamouni“.

Mer de Glace années 1890-1900

La Mer de Glace dans les années 1890-1900

Windham écrivit trois plus tard :

“Je  vous avoue que je suis extrêmement embarrassé à vous donner une idée juste, ne connaissant, de tout ce que j’ai encore vu, rien qui y ait le moindre rapport. La description que donnent les voyageurs des mers de Groenland me paraît en approcher le mieux. Il faut imaginer le lac agité d’une grosse bise et gelé tout d’un coup ; encore ne sais-je pas bien si cela ferait le même effet”.

William Windham

William Windham, 1717-1761 (portrait par Sir Joshua Reynolds)

Car voyez-vous, Windham est le premier à avoir écrit un guide touristique sur le site de Chamonix. Il est en quelque sorte l’ancêtre des blogueurs relatant leur voyage dans le massif du Mont-Blanc ! 😉

Et de là nous vient l’expression de “Mer de Glace” !

Grâce à Windham et Pococke, l’expression “Mer de Glace” était née (merci Messieurs les Anglais !).

Et quid du Montenvers ? Eh bien, la toponymie du lieu s’explique par son exposition au nord. Ce mont est tourné à l’envers (Mont-Envers). Localement, envers signifie à l’opposé, autrement dit à l’opposé du soleil.

Et nos explorateurs ouvrirent le pas à des générations de touristes alpins (dont nous faisons aujourd’hui partie !) :

“Tout le mérite que nous pouvons prétendre est d’avoir frayé le chemin à quelques curieux. Les habiles gens feront des choses que nous n’avons pas faites” (William Windham)

Bah il a bien raison William… quand on pense que 278 ans plus tard, j’ai pu gravir l’Aiguille du Midi à 3842 m grâce au téléphérique ! Bon, ceci dit, je ne dois mon ‘habileté’ qu’à la prouesse de ceux qui l’ont construit…

D’illustres visiteurs

Un premier refuge est créé dès 1779 au lieu-dit du Montenvers (la montagne à l’envers).

Une plaque commémorative raconte la visite de Joséphine de Beauharnais (1763-1814), l’ex de Napoléon 1er, en août 1810. Elle voyage à Chamonix sous le nom d’emprunt de comtesse d’Arberg. Tôt le matin, Joséphine monte à la Mer de Glace à dos de mulet, escortée de 68 guides (oui car il fallait bien des gens pour couper les broussailles et enlever les pierres devant son altesse !)

Le site du Montenvers © French Moments

Plaque commémorative de la visite de Joséphine de Beauharnais au Montenvers © French Moments

Bon, elle devait être bien compliquée cette ascension. Alors, en 1820, un chemin muletier est aménagé depuis Chamonix au site. Le tout premier hôtel est construit en 1840.

Ces aménagements attirent d’illustres visiteurs venus admirer la Mer de Glace : Chateaubriand, Théophile Gautier, Lord Byron, Georges Sand, Victor Hugo, Louis Pasteur, Alphonse Daudet, Charles Dickens…

Oui, la liste est longue.

Alexandre Dumas, auteur des Trois Mousquetaires, s’y rend avec son guide, Pierre Payot. Une fois sur le glacier, il est pris de vertige et déclare souffrir le mal de mer. Mmouais… 🤔

Une visite impériale à la Mer de Glace

Mais retenons surtout la visite impériale de Napoléon III et Eugénie.

Le 4 avril 1860, Chamonix et la Savoie deviennent françaises.

Le 3 septembre de la même année, le couple impérial entreprend un voyage dans ses nouvelles terres savoyardes.

La caravane impériale en route vers la Mer de Glace en 1860

La caravane impériale en route vers la Mer de Glace en 1860

Pendant l’étape de Chamonix, il est prévu une montée au Montenvers pour assister au spectacle de la Mer de Glace. On prend quelques photos et la presse reproduit des gravures de l’événement.

Napoléon III à la Mer de Glace

La visite de Napoléon III à la Mer de Glace en 1860

Une fréquentation toujours plus croissante

L’exemple impérial popularise les séjours en montagne auprès des classes privilégiées (les congés payés n’existent pas encore). Chamonix devient également l’apanage d’une élite sportive.

Traversée de la Mer de Glace vers 1902-1904

Traversée de la Mer de Glace vers 1902-1904

En 1885, soit 25 ans après la visite impériale, le site de Montenvers accueille déjà une fréquentation record : 12 000 visiteurs annuels. Ceux-ci sont transportés à dos de mulet. L’activité touristique fait vivre alors 380 guides, muletiers et portiers.

Touristes sur la Mer de Glace en 1900

Touristes sur la Mer de Glace en 1900

Tiens, et si on construisait un train ?

Alors, pour profiter de cet engouement touristique et faire parvenir le plus grand nombre tout là-haut, il faut innover. En 1892, un groupe de cinq associés emmené par l’ingénieur suisse Julien Chappuis a l’idée de réaliser un chemin de fer à crémaillère à voie métrique. Ce projet est accepté par le Conseil général de Haute-Savoie en 1897, en dépit de l’opposition des Chamoniards (nos guides et muletiers dont l’activité est vouée à disparaître).

Construction du viaduc du Montenvers en 1908

La construction du viaduc du Montenvers en 1908

Ainsi, le train du Montenvers est inauguré en 1909 après 3 ans de travaux.

  • La première année d’exploitation (1909), ce sont 47 480 voyageurs qui ont admiré la Mer de Glace grâce au train du Montenvers.
Le Montenvers et la Mer de Glace en 1910

Le Montenvers et la Mer de Glace en 1910

  • La loi sur les congés payés va doper la fréquentation. En 1938, le train du Montenvers acheminent 190 981 personnes.
  • Puis, au lendemain de la Seconde guerre mondiale, ce sont 300 000 voyageurs (1949).
  • Le remplacement progressif de la traction vapeur par la traction électrique à partir de 1954 va considérablement booster la frequentation avec un record absolu de 1 000 000 de voyageurs en 1990.
  • Ce n’est que depuis l’hiver 1993-1994 que la ligne est exploitée non-stop tout le long de l’année (sauf pendant une fermeture d’un mois entre mi-novembre et mi-décembre pour permettre les gros travaux d’entretien de l’infrastructure).
  • Ainsi, le succès du train du Montenvers ne s’est jamais démenti depuis son ouverture, et ce, malgré la fonte inexorable du glacier.
Gare du Montenvers vers 1910

En gare du Montenvers vers 1910


Ce qu’il faut voir au Montenvers

Hiver comme été, il y a plusieurs sites à découvrir au Montenvers :

  • la table d’orientation (devant l’hôtel du Montenvers)
  • la Grotte de Glace. Une curiosité populaire creusée et retaillée chaque année dans la Mer de Glace. On y accède en télécabine (ou en descendant un sentier pédestre pendant 20 minutes). Une fois à l’arrivée de la gare de la télécabine, il vous faudra encore descendre 550 marches jusqu’à l’entrée de la grotte.
  • le Glaciorum, un espace dédié à la glaciologie. Ce lieu interactif et pédagogique vous fera découvrir la mer de Glace, sa formation, son histoire et ses évolutions futures.
  • le Temple de la Nature. Il a l’aspect d’une de ces folies que l’on trouve dans les parcs des grands manoirs du 18e siècle. Il s’agit du plus vieux refuge des Alpes, édifié en 1795 par l’alpiniste suisse Marc Théodore Bourrit (1739-1819)
  • le restaurant d’altitude Le Panoramique Mer de Glace qui propose une cuisine française traditionnelle cuisinée en cocotte.
  • le Grand Hôtel du Montenvers, établissement historique qui comprend 20 chambres, suites et dortoirs avec vue sur la Mer de Glace.
Grotte de la Mer de Glace © Tiia Monto - licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons Site du Montenvers © French Moments Mer de Glace © French Moments Le site du Montenvers © French Moments Le site du Montenvers © French Moments Le site du Montenvers © French Moments

Le train du Montenvers : quelques faits et chiffres

Train du Montenvers © French Moments

Détail de la crémaillère du chemin de fer du Montenvers © French Moments

Le train du Montenvers n’aura plus aucun secret pour vous avec ces données 😀 :

  • inauguration : 29 mai 1909
  • longueur : 5,1 km
  • durée du parcours : environ 20 minutes
  • dénivelé : 871 mètres
  • gare départ : Chamonix (1,042 m)
  • gare arrivée : Montenvers (1,913 m)
  • fréquence : départ toutes les 20 ou 30 minutes, selon affluence
  • vitesse : 14-20 km/h
  • écartement : voie métrique (1,000 millimètres)
  • crémaillère : de type mis au point par l’ingénieur suisse Emil Strub
  • électrification : 1953
  • pente maximale : 219 ‰
  • exploitation : Compagnie du Mont-Blanc
  • ouvrages d’art : deux viaducs (des Bois et du Montenvers), 2 ponceaux métalliques et 12 petits ponts en voûtés maçonnerie
  • catastrophe : 25 août 1927, 22 morts et 25 blessés graves suite au déraillement d’une rame descendante

Randonnées à pied pendant l’été

Le Montenvers est une bonne base pour partir en randonnée. Lors de notre passage à Chamonix, il y avait encore trop de neige pour emprunter des sentiers de moyenne montagne. Toutefois, voici quelques idées de balades que nous aurions adorées faire :

Grand Balcon Nord – Plan de l’Aiguille du Midi-Montenvers

Une randonnée de difficulté moyenne, longue de 6 km (environ 2h15). Je conseille le sens plan de l’Aiguille-Montenvers pour les beaux panoramas sur Chamonix, la vallée et les aiguilles de Chamonix, les Drus et l’Aiguille Verte. Plus d’infos sur le blog de Sylvie “Randonnées pour petits et grands”…

Signal Forbes (2198 m) depuis Montenvers.

Une balade de difficulté moyenne, longue de 3,5 km (environ 1h30). Des panoramas grandioses sur la Mer de Glace, les Drus, les Grandes Jorasses et les Aiguilles de Chamonix.

Redescendre à Chamonix à pied !

Envie de redescendre à Chamonix à pied ? C’est possible à travers la forêt de Montenvers, en longeant le chemin de fer. Parcours de 6,57 km, difficulté moyenne (environ 2h30).


Acheter son ticket

  • Vous pouvez acheter un ticket Aller-Retour pour le voyage à la Mer de Glace au prix de 33,50 euros.
  • Mais pour une trentaine d’euros de plus, je vous recommande le Mont-Blanc Multipass. C’est un pass journée ou séjour qui vous permet de circuler dans les remontées mécaniques ouvertes aux piétons dans la région de Chamonix.
  • Il vous permet, par exemple, de gravir l’Aiguille du Midi et le Brévent, de monter à bord du train du Montenvers et du tramway du Mont-Blanc.
  • Pour vous donner une idée : en été 2019, le pass se vendait au prix de 67 euros pour un jour, adulte 15-64 ans.
  • Attention : l’accès au site est interdit aux enfant de moins de 12 mois. Et les chiens sont acceptés si tenus en laisse.

Toutes les infos ici pour en savoir plus !


Conseils pratiques pour prendre le train du Montenvers

  • N’oubliez pas de prendre quelques vêtements chauds dans votre sac (pull, écharpe). Même en été, les températures peuvent être basses et le site venteux, surtout le matin. Et prenez avec vous votre meilleure paire de lunettes de soleil !
  • Vérifiez la météo de Chamonix avant d’entreprendre la montée au Montenvers. Il serait dommage d’arriver là-haut la tête perdue dans les nuages…
  • Le train a une fréquence régulière (20-30 minutes selon affluence).
  • Prenez avec vous une paire de jumelles. Tellement plus pratique pour admirer les fantastiques crevasses de la Mer de Glace !
  • Et bien sûr, l’appareil photo ou le smartphone pour selfie est in-dis-pen-sa-ble !!
  • Les toilettes se situent en gares de départ et d’arrivée.
  • Attention ! Avant de venir à Chamonix pour prendre le train du Montenvers, vérifiez auparavant toutes les notifications sur le site web – en cas de mauvais temps, l’accès peut être fermé.
  • Bonne nouvelle : le chemin de fer est ouvert tout le long de l’année (sauf fermeture annuelle début novembre à mi-décembre)
  • Nous nous sommes garés au Parking Relais du Grépon à l’entrée de Chamonix (Payant). Idéalement situé car tout à côté de la gare du téléphérique de l’Aiguille Rouge. Une navette de bus (Le Grépon) vous amènera gratuitement au centre-ville. Il existe aussi des parkings gratuits limités à 24h de stationnement un peu plus loin du centre. Près de la gare du Montenvers à Chamonix, vous trouverez le parking gratuit des PlanardsPlus d’infos sur les parkings à Chamonix.

Autres liens pour en savoir plus :

Mes articles sur le blog de French Moments. Ils sont rédigés en anglais mais si vous ne comprenez pas la langue de Shakespeare, vous pouvez toujours regarder les photos 🙂


Si vous trouvez que mes articles vous plaisent ou vous ont rendu service, n’hésitez pas à les partager sur Twitter ou Facebook. Cela me ferait super plaisir, et en plus cela me motive à continuer à en écrire davantage ! 🙂

Inspiré par cet article sur le train du Montenvers ? Epinglez sur Pinterest :

Découvrez le train du Montenvers et la Mer de Glace © French Moments Découvrez le train du Montenvers et la Mer de Glace © French Moments


Tweet

wallpaper-1019588
4 ans et demi
wallpaper-1019588
Ko Pha Ngan stories #1 : Baan Thongsala
wallpaper-1019588
To my EU friends in the UK
wallpaper-1019588
Au Cap d’Antibes sur le sentier du littoral
wallpaper-1019588
Sunny Monday #46
wallpaper-1019588
Martel entre vieilles pierres et chemin de fer
wallpaper-1019588
Sacramento en MLS, c'est fait !
wallpaper-1019588
Un peu de nous ici, avant que l'hiver nous enivre... L'archipel de Mingan, Côte-Nord.