La phrase de la semaine #34

Pour une fois, il ne s'agit d'une phrase entendue, mais lue. Nous étions à Paris hier, pour récupérer MangaGirl après son stage épuisant chez tonton où elle n'a globalement rien fait, mais s'est bien amusée. Ça, c'est de la découverte de la vie en entreprise! En tout cas, elle est très contente. Bref, malgré la canicule, on a dû arpenter quelques rues parisiennes, et on est tombé sur une plaque remarquable de précision:

La phrase de la semaine #34

C'est quand même important de le souligner. Par contre, question angoissante, quid du 16 avril 1967? Voire du 18? Et le 17 avril 1975? Le 17 avril 1925?....et pourquoi avoir choisi cette date? C'est le seul jour où il ne s'est rien passé? Qu'y a t'il donc dans cette rue? ...rhaaa, finalement, cette plaque est beaucoup plus angoissante qu'elle en a l'air au premier abord. Ou alors c'est la chaleur qui me monte au cerveau, la première impression est la bonne, c'est juste amusant. C'est une possibilité.

Cet article, publié dans brèves, est tagué 17 avril 1967, événement, chaleur, Paris, plaque, rue. Ajoutez ce permalien à vos favoris.


wallpaper-1019588
Le rêve américain en 2019
wallpaper-1019588
Au Cap d’Antibes sur le sentier du littoral
wallpaper-1019588
To my EU friends in the UK
wallpaper-1019588
Parc National du Dartmoor
wallpaper-1019588
Salar de Surire désert d’Atacama: c’est beau à en pleurer!
wallpaper-1019588
Projet 52: lumières
wallpaper-1019588
Xmas addict 2019: day fourteen
wallpaper-1019588
Friday Feelings #245