Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

Après avoir découvert Randsburg, nous avons repris la route pour aller découvrir la ville fantôme de Calico.

C'était une toute autre ambiance ! Alors qu'il n'y avait pas grand monde à Randsburg, il y avait une fille d'attente au poste d'entrée de Calico. La suite de la visite était aussi beaucoup plus organisée et touristique.

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

Calico

Calico, située dans le sud de la Californie, est une ville fantôme minière qui a explosé dans les années 1880 et qui a fait faillite 12 ans plus tard, lorsque le prix de l'argent a chuté. À son apogée, cette ville du désert de Mojave comptait 3 500 habitants, plus de 500 mines d'argent et produisait plus de 20 millions de dollars en argent. C'est bien plus d'un demi milliard de dollars en dollars d'aujourd'hui.

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

Le nom de Calico vient du patchwork de couleurs des montagnes environnantes. La ville s'est établie dans le désert de Mojave avec l'ouverture d'un bureau de poste en 1881, puis de trois hôtels, cinq magasins généraux, des bouchers, des bars, au moins trois restaurants et une pension. Il y avait un journal, une école, un bureau de Wells Fargo, un shérif, des avocats et des médecins. Et pour ne pas se sentir coupés du reste du monde, Calico était suffisamment animé pour disposer de son propre service téléphonique et télégraphique.

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

Mais le boom économique n'a pas duré très longtemps et, après seulement 12 ans, lorsque le prix de l'argent a chuté, Calico a commencé à décliner. Au tournant du XXe siècle, la ville était complètement déserte. Plusieurs bâtiments ont été déplacés vers Barstow (petite ville située à 20 km de Calico), et pendant plusieurs décennies, il ne s'est pas passé grand-chose.

Dans les années 1950, Walter Knott (de la renommée de Knott's Berry Farm) a acheté ce qu'il restait de Calico. Il a restauré la ville à peu près comme elle était, en reconstruisant dans certains cas certaines des anciennes structures telles qu'elles étaient dans les années 1880.

Depuis la reconstruction de Knott, la vieille ville fantôme est ouverte au public en tant que parc et musée, figée dans le temps.

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

Après avoir payé $16 pour entrer dans le parc de Calico, nous nous sommes garés et avons commencé à marcher en direction de ce musée à ciel ouvert.

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

Des lettres géantes orthographiant CALICO se trouvent sur la colline, derrière la ville fantôme. Elles sont visibles depuis l'autoroute.

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

C'est sympa de voir ces vieux bâtiments et de s'imaginer comment les gens pouvaient vivre ici, à l'époque.

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

Nous avons ensuite été découvrir une partie de la mine d'argent : Maggie Mine Tour.

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

A la sortie de la mine d'argent, nous avons grimpé la colline pour prendre de la hauteur et admirer la ville et les paysages alentours.

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

Nous avons ensuite traversé ce petit pont pour aller voir ce joli bâtiment, qui est en fait une ancienne école.

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

Ces petits curieux ont même été voir les toilettes qui se trouvent derrière :).

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

En revenant dans la rue principale, nous avons déambulé au milieu des différents bâtiments.

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

Un bâtiment, pour le moins original, était cette petite maison faite avec des bouteilles en verre.

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

Les filles ont ensuite fait un tour de train avec leur papa...

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

pendant que j'allais explorer un endroit escarpé où se trouve l'entrée d'anciennes mines.

Calico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvertCalico, CA, une ville fantôme à ciel ouvert

Nous avons bien aimé visiter Calico même si c'est clairement très touristique (ça enlève du charme). Notre ville fantôme préférée reste Bodie !

Liens pour en savoir plus sur Calico et les attractions proposées : Calicoattractions et Calico Ghost Town.


wallpaper-1019588
À partir de quand préparer son road trip dans l’ouest des États-Unis?
wallpaper-1019588
Tatouage de voyage #16 : le loup de Méline
wallpaper-1019588
Beverly Laurel Motor Hotel
wallpaper-1019588
Lieux de tournage de Game of Thrones à Gérone en Espagne
wallpaper-1019588
Découvrir la gastronomie dijonnaise : nos adresses !
wallpaper-1019588
Visiter la Vallée de la Lune : conseils pour en profiter !
wallpaper-1019588
Sunny Monday #24
wallpaper-1019588
20 jours à Los Angeles: mon planning