J’vais plus bloguer comme avant !

C'est la reprise ! Peut-être l'avez-vous remarqué... Ou peut-être pas... J'ai disparu de la circulation pendant plus d'un an. Non pas que je rêvais de rejoindre la liste des abonnés absents. Non pas du tout. Un an. C'est le temps qu'il m'aura fallu pour " me relever " de cette claque magistrale que la vie m'a foutue. Ce genre de claque qui vous fout à terre. Qui vous déglingue de l'extérieur comme de l'intérieur. Un an. C'est le temps qu'il m'aura fallu pour réaliser, comprendre et accepter que rien ne serait plus jamais comme avant. Que j'allais devoir revoir mes priorités. Bref. Je m'égare là ! Ou plutôt j'avoue, je n'ai pas (encore) les mots pour tout vous dire...

J’vais plus bloguer comme avant !

Donc revenons à ce blog que j'ai laissé vivoter pendant tout ce temps... Alors ça n'a l'air de rien comme ça mais ré-ouvrir WordPress pour écrire cet article, ça fait quelque chose. Surtout que, pour ne rien vous cacher, un blog c'est comme un jardin... Et un jardin que tu laisses à l'abandon pendant un an, c'est pas compliqué, y a plein d'herbes folles qui y poussent clandestinement et qui prennent leur pied. Bah le blog, c'est pareil. Entre les plug-in qui sont plus à jour. Ceux qui refusent capricieusement de fonctionner. Les 14 928 spams en pleine extase dans la rubrique Commentaires. Le php qui réclame sa nouvelle version à corps et à cris... Et comme j'ai pas de baguette magique... Pour l'instant, ça va rester comme ça !

Aujourd'hui, je m'étais dit que j'allais vous écrire un p'tit mot... Un p'tit mot comme ça en passant. S'en m'occuper de référencement, de SEO et de mots clés (si ces notions vous sont étrangères, sachez que pour qu'un blog soit bien référencé par Google, l'écriture de son contenu est largement codifié). Je n'ai plus envie d'avoir des contraintes sur cet espace de liberté. J'ai juste envie de retrouver le plaisir d'écrire, n'en déplaise à Google.
Avant je me mettais une pression d'enfer à publier régulièrement du nouveau contenu. Ça c'était avant... Aujourd'hui, j'ai juste envie de partager avec vous quelques petits morceaux de Terre. Et si c'est tous les 36 du mois, bah ce sera tous les 36 du mois. Puis comme ça, ça me laissera du temps pour la " vraie " vie. 😉

Je veux retrouver l'ivresse des mots. Les faire twister. Les faire flirter. Encore et encore. Pour donner corps aux émotions d'ici et d'ailleurs. Dessiner avec des mots de nouveaux horizons. Pour ceux qui voyagent un peu, beaucoup ou passionnément. Pour ceux qui ne peuvent pas voyager. Pour les futurs voyageurs qui s'ignorent. Pour le plaisir de partager en toute liberté.

Et donc, pour prendre un recul salvateur et savourer une bonne dose de liberté loin de toute pression sociale et sociétale, je suis partie au Chili. Pourquoi le Chili ? Parce qu'entre le feu des volcans, l'immensité du désert et le bleu des glaciers, ce pays coincé entre l'Océan Pacifique et la Cordillère des Andes promettait la lune ! Et de me remettre les idées en place en me reconnectant à l'essentiel... Alors, prêt-e à me suivre prochainement au Chili ?

J’vais plus bloguer comme avant !PS : Google, si tes robots me lisent, sache qu'ici j'ai pris les mots-clés à la légère, que j'ai pris la liberté de faire dégager les sous-titres. Restent l'émotion et le plaisir de partager, mais ça, je pense pas que tes robots soient capables d'en saisir la substance. Tu peux bien envoyer cet article au fin fond des pages de résultat, au fond, ça m'est bien égal. Bien amicalement avec un grand sourire.J’vais plus bloguer comme avant !

A propos de l'auteur

J’vais plus bloguer comme avant !

wallpaper-1019588
To my EU friends in the UK
wallpaper-1019588
Changsha, Tao Gong Temple
wallpaper-1019588
Dubaï, un Émirat bien différent du Québec
wallpaper-1019588
Préparer son voyage à Los Angeles
wallpaper-1019588
Les sports de nos filles (depuis qu’on vit en Californie)
wallpaper-1019588
Le spectacle du collège
wallpaper-1019588
Premier festival de peinture fraîche (street-art) à Lyon
wallpaper-1019588
QUÉBEC | Une nuit sur l’île Quarry