Grenade entre splendeur et déception

Grenade entre splendeur et déceptionNous y étions très bien. Malheureusement il a fallu quitter Cordoue à regret pour gagner notre prochaine destination, Grenade. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la chute fut brutale et douloureuse. Notre seul lot de consolation fut la visite de cet ensemble de palais que l'on nomme Alhambra, pure merveille et trésor incontestable de l'Andalousie.

Grenade : notre impression

Je préfère commencer cet article par le côté négatif. Ainsi cela sera chose faite et nous pourrons ensuite nous concentrer sur l'Alhambra (bien que tout ne fut pas rose là-bas non plus).

Nous avions prévu de passer quatre jours à Grenade. Mais nous avons finalement écourté notre séjour tant nous avons été déçus par la ville.

On dit bien souvent la première impression est la bonne. Et pour Grenade cela fut sans appel. En effet dès notre entrée dans la ville, celle ci ne nous a pas franchement emballée. Bruyante, sale, taguée, et ce même au coeur du centre historique.

Grenade entre splendeur et déception

Pour couronner le tout, notre logement situé dans une ruelle basse du quartier de l'Albayzin était dans un état de propreté un poil douteux. Sombre au rez-de-chaussée avec des odeurs nauséabondes et à l'étage une chaleur étouffante dû à des fenêtres sans volets et surement mal isolées. Bref, une chute brutale alors que nous étions encore perchés dans les patios fleuris et lumineux de Cordoue.

Grenade entre splendeur et déceptionMaigre consolation, la vue sur l'Alhambra depuis le toit terrasse
(dégoûtante) de l'apart.

Nous avons été consternés de constater qu'une ville comme Grenade ne prenne pas plus de soin de son patrimoine et de sa culture. Déçus, nous avons donc fait le choix d'écourter notre séjour. Finalement, nous n'y passerons qu'une journée entière et deux nuits (cauchemardesques).

Quelques photos de la ville toute de même qui pourtant regorge de merveilles : Grenade entre splendeur et déception Grenade entre splendeur et déception

Maintenant que cela est dit passons au trésor véritable de la ville.

Notre visite de l'Alhambra de Grenade

C'est le trésor de Grenade, mais celui-ci se mérite. Il faut déjà penser à réserver ses billets des mois en avance. En bonne organisatrice de voyage en famille, ce fut chose faite dès le mois d'avril. Mais je n'avais pas pris soin de bien lire mon guide ou le mail, car en arrivant à 8h45 (avec déjà 15 min de retard sur l'heure prévue de notre visite) on nous explique qu'il va falloir traverser au pas de course tout de site pour se rendre à la billetterie. En fait, ce que nous avons entre les mains ce sont de simple voucher qu'il faut échanger. Vous dire qu'à cet instant je suis énervée et bien même pas. Au point où nous en sommes je suis même plus étonnées (j'opte pour la zen attitude et je souris).

Ma question à cet instant est pourquoi la billetterie est à l'opposé de l'entrée principale ? Qui a eu cette idée formidable ? La petite dame qui nous explique tout cela est affolée pour nous, car dans 15 min nous ne pourrons plus rentrer dans le premier Palais (un comble, le sourire se crispe). PapaTrotteur part donc au pas de course faire l'échange. Et nous ? Bah on attend et on prend des photos 😉

Grenade entre splendeur et déception

Quand il revient, mon doux mari m'explique que vu l'heure nous ne pourrons passer que 10 min dans le premier palais (celui de Nasrides). Et moi de lui répondre " Rien à faire j'y suis j'y reste le temps que je voudrais, vont pas me faire ..... " (je vous laisse imaginez l'ambiance de ouf à ce moment précis, y'a plus de sourires et plus de zen attitude).

Bon je reconnais que lorsque j'ai mal dormi je ne suis pas de très bonne humeur. En plus je trouve tout cela très mal organisé et compliqué. La ville m'a déjà fort déplu et cela n'arrange rien à mon ressenti global de Grenade.

Au coeur des palais Nasrides

Finalement, une fois dans ces fameux palais, personne ne s'inquiète de savoir quand vous y êtes entrés. Vous pouvez donc prendre tout votre temps pour admirer. Bon vous ne serez pas tout seul et comme bien souvent tout ce monde ça gâche un peu et sa fatigue assez vite.

Dans cette première partie, nous traversons successivement trois palais imbriqués les uns dans les autres et tous plus beaux les uns que les autres. Il y a le Palais du Mexuar, de Comares et des Lions.

  • Grenade entre splendeur et déception
  • Grenade entre splendeur et déception

Le Generalife

Nous traversons ensuite les jardins pour nous rendre à l'autre bout du site. On peut déjà l'admirer de loin sur sa colline. Le Palais d'été du souverain est magnifique. Loin de la foule des palais de Nasrides, visiter le Generalife et déambuler dans son jardin ombragé aux doux murmures des fontaines fut un vrai bonheur pour nous tous.

Grenade entre splendeur et déception Grenade entre splendeur et déception Grenade entre splendeur et déception Grenade entre splendeur et déception Grenade entre splendeur et déception

Mais déjà sonne la fin

Comme je vous le disais plus haut, le site est immense et les pieds souffrent. Il est déjà presque 14h. Nous avons faim et nous sommes épuisés. Nous pensions acheter des sandwichs sur place afin d'alléger les sacs à dos. En effet, cela nous aurait permis de faire une pause, de reprendre des forces et de continuer tranquillement notre visite. Il nous reste encore à visiter le Palais de Charles Quint, une partie des jardins (qui sont immenses) et La Alcazaba. Mais comme décidément le sort s'est acharné sur nous, nous n'avons pas trouvé un seul vendeur de sandwichs pour la simple et bonne raison qu'il n'y en a pas.

La visite va donc s'arrêter là pour nous. J'ai tout de même à ce moment-là encore une interrogation sur ce site, pourquoi les billets ne sont pas valables deux jours ? Avec des enfants, c'est juste impensable de tout visiter sur une journée.

Si je devais résumer et prodiguer quelques conseils :

- Réservez vos vouchers plusieurs semaines avant votre visite (rdv ici pour bien préparer votre visite)

- Soyez prévoyant et rendez-vous une heure avant à la billetterie (située à l'opposé de l'entrée principale)

- Soyez encore plus prévoyant en termes de temps. Car pour arriver aux Palais il faut commencer pas marcher 15 bonnes minutes depuis l'entrée (voir le double si vous avez des enfants en bas âge ou qui trainent des pieds et/ou qui soufflent) (et je vous préviens ça monte sec). De plus cette entrée est située en haut de la vieille ville, donc selon où vous loger, il va falloir compter ce temps-là en plus.

-En découle ce précieux conseil, ne prenez pas le créneau de 8h30 !!!!

-Prévoyez à manger

-chaussez-vous bien

- bâillonnez vos enfants pour ne pas les entendre râler 😉

Le mot de la fin...

Nous étions certes ravis de quitter Grenade pour notre ultime étape à Valence. Mais nous regrettons vraiment que cette ville qui pourtant regorge d'un patrimoine exceptionnel ne fasse pas plus d'effort pour sublimer tout cela. Il y a vraiment beaucoup de choses à revoir à Grenade afin que les touristes découvrent d'autres choses que l'Alhambra et y séjournent plus longtemps. Grenade entre splendeur et déception

wallpaper-1019588
Préparer son voyage à Los Angeles
wallpaper-1019588
Projet 52: patrimoine
wallpaper-1019588
« Barcelona modern »
wallpaper-1019588
MAROC | 4 jours dans le désert du Sahara
wallpaper-1019588
Sunny Monday #16
wallpaper-1019588
{Joshua Tree} Chollas Cactus Garden
wallpaper-1019588
5 questions après 14 000 kilomètres en véhicule électrique [Tesla Model 3]
wallpaper-1019588
La phrase de la semaine #28