Notre maison californienne a brûlé #10 – c’est fini !

Fin mai, la reconstruction de notre maison s'est terminée, après 5 mois de travaux (et 10 mois après l'incendie). Début Juin, nous avons ré-emménagé dedans. Si vous nous suivez sur le blog, vous devez aussi savoir que nous n'y habitons plus depuis 3 mois (je vous avais raconté notre nouvelle vie ici).

Avec cet article, je voulais clôturer cette série d'articles " Notre maison californienne a brûlé " et donner quelques conseils à celles et ceux qui subiraient la même chose.

Notre maison californienne a brûlé #10 – c’est fini !

Rétrospective de cette année de reconstruction et de bataille avec l'assurance

Les assurances et les franchises

Il se trouve que nos voisins et nous avions la même assurance. C'était une chose en notre défaveur, car notre assurance ne pouvait donc pas se retourner contre l'assurance des voisins pour se faire rembourser les frais engagés pour les travaux et autre. Si nous avions eu une assurance différente de celle de nos voisins, cela aurait été plus facile et notre assurance se serait retournée contre leur assurance étant donné que le feu était partir de chez eux.

C'est donc avec notre assurance et sur notre contrat d'assurance que tout a été géré. Notre avons payé les franchises (une pour la maison et une pour la voiture qui avait aussi été endommagée à cause de l'incendie) et nous paierons des malus pour les deux assurances pendant au moins 3 ans.

Un public adjuster à notre secours

Dès les premiers jours après l'incendie, nous avons compris que l'assurance voulait nous rembourser le moins de choses possibles, en estimant grossièrement toutes nos affaires personnelles perdues et en ne proposant que de nettoyer et réparer les dégâts visibles du garage et de la maison. Ces solutions ne nous convenaient pas car la fumée a fait des dégâts pas forcément visibles à l'œil nu, comme par exemple passer dans les câbles électriques de la maison.

Grâce aux conseils d'amis américains, nous avons contacté un "Public Adjuster", du nom de Greenspan. Il s'agit d'une sorte d'avocat spécialisé qui a fait l'interface entre nous et l'assurance.

Nous avons donc embauché un public adjuster pour nous aider, nous libérer du temps (car nous avons passé énormément de temps les premiers jours à gérer l'assurance et les différents intervenants) et surtout nous aider dans notre bataille face à l'assurance. Nous l'avons payé 10% de tous les chèques de l'assurance.

Rapidement, le public adjuster a détaillé tout notre contrat et a su ainsi parler à l'assurance pour obtenir ce qui nous revenait. Nous avons été très content de son travail et de ce que nous avons pu obtenir grâce à lui.

Nos affaires personnelles sauvées

Suite à l'incendie, une entreprise, proposée par l'assurance, a été enlever toutes nos affaires personnelles qui n'avaient pas été endommagées à cause de l'incendie. Ils devaient ensuite les nettoyer puis les stocker en attendant qu'on puisse les remettre dans notre maison à la fin des travaux.

Dès que nous avons embauché le public adjuster, cette entreprise a souhaité ne plus travailler pour nous et a demandé où elle pouvait livrer nos affaires. C'était vraiment bizarre. C'était comme si cette entreprise était trop liée à l'assurance et que le fait d'ajouter une partie neutre (le public adjuster) la dérangeait et l'aurait peut-être empêchée de travailler comme l'assurance le souhaitait.

Nous avons donc embauché une autre entreprise pour nettoyer nos affaires personnelles. Cette entreprise n'était pas liée à l'assurance. Ils ont récupéré nos meubles et affaires, livrés par la première entreprise.

La première entreprise avait tellement mal fait son travail en enlevant nos affaires de notre maison et en ne les protégeant pas dans leur camion que tous nos meubles étaient abîmés. Ces mêmes meubles qui avaient fait un déménagement France - Californie sans aucun problème et sans aucunes tonchures.

La nouvelle entreprise a donc nettoyé nos affaires, une par une, en les passant dans une salle d'ozone pour enlever toute la fumée, les odeurs et les mauvaises molécules. Ils ont donc nettoyé nos affaires de cuisine qui n'étaient pas du plastique, les quelques jouets des filles qui avaient pu être sauvés, nos livres, nos vêtements, ...

Quand ils ont eu fini, ils ont tout bien emballé dans des cartons et nous ont livré les cartons pour que nous les stockions dans le garage de notre maison temporaire (je vous avais montré notre garage en vidéo).

Ce qui était impressionnant à voir était que toutes nos affaires sauvées tenaient dans un garage. D'un côté nous étions content d'avoir pu récupérer ces affaires et d'un autre nous étions attristés de tout ce que nous avions perdu.

Nos affaires personnelles perdues

Le public adjuster a passé plusieurs jours à détailler et lister un à un tous les objets que nous avions perdu, dans la maison comme dans le garage. Il les a listés dans un fichier et nous avons ensuite indiqué l'âge et la condition de chaque objet. L'assurance nous remboursant la valeur dépréciée de chaque objet, il fallait la calculer à l'aide de l'âge et la condition de l'objet.

Après avoir soumis cette liste à l'assurance, cette dernière avait un mois pour la traiter ou poser des questions.

Les travaux

Pour les travaux, nous avons décidé de ne pas embaucher une entreprise proposée par l'assurance car nous avions peur qu'ils soient trop liés et qu'ils ne fassent que ce que l'assurance voulait.

Nous avons donc embauché une entreprise, neutre, qui a effectué un devis des travaux à faire pour remettre en bon état notre maison. Le devis était plus élevé que celui proposé par l'assurance. Le public adjuster est donc intervenu et a travaillé avec l'assurance jusqu'à obtenir un compromis acceptable.

La fin des travaux

Les travaux se sont donc terminés le 25 Mai 2018, 5 mois après le début des travaux et près de 10 mois après l'incendie. Suite à cela, l'assurance est passé à la maison pour valider et confirmer la fin des travaux. La ville est aussi passée à la maison pour établir un rapport et confirmer que les travaux avaient bien été menés jusqu'au bout, tout en respectant les normes californiennes.

Avec ces deux validations, nous avons pu reconnecter l'électricité et le gaz dans la maison et le 8 Juin, nous avons ré-intégré notre maison.

Dans un prochain article, je publierais un Home Tour de notre maison, après reconstruction, que j'ai tourné pendant que nous vivions encore là bas.

Conclusion

Je ne souhaite cette mésaventure à personne, mais si jamais cela vous arrive, je vous conseille de faire appel à un public adjuster, de ne pas croire tout ce que l'assurance vous dit et de trouver des entreprises qui vont travailler pour vous et qui ne sont pas liées à l'assurance.

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir plus de conseils et bons plans inédits !

Cet article vous a plu ? Partagez le sur les réseaux sociaux !


wallpaper-1019588
La grotte du pirate Cheung Po Tsai
wallpaper-1019588
Le rêve américain en 2019
wallpaper-1019588
Préparer son voyage en Thaïlande : les conseils à suivre (formalités, vaccins)
wallpaper-1019588
La révolution du petit requin, an I
wallpaper-1019588
Speaker Bercow top 10
wallpaper-1019588
Que faire si mon jour de départ ou mon horaire en avion ont été changés ?
wallpaper-1019588
Découvrir Gand et son street-art lors du Gentse Feesten
wallpaper-1019588
RÉPUBLIQUE TCHÈQUE | 3 jours à Prague