Friday Feelings #200


Tadaaam! C’est la deux centième des états d’esprit de Zenopia et Postman et je n’ai strictement aucune idée d’intro…on va y aller directement, tant pis.

Fatigue: rhaa, toute cette neige, ça m’épuise nerveusement, j’ai peur de glisser. Et c’est le troisième jour sans pouvoir aller à l’école, avec des enfants et des chats hystériques plein la maison…

Humeur: enneigée. Ce qui ne me fait pas rire du tout. Je suis même prête à hurler avec Capucine, qui est très contrariée aussi.

Condition physique: igloo-esque.

Esprit: en grève pour protester contre les conditions météo inadmissibles.

Estomac: s’inquiète pour l’approvisionnement.

Boulot: pas d’école donc, il n’y a toujours aucun bus, ni scolaire ni civil. Impossible de sortir la voiture ce matin, avec cette fichue allée en pente…les réactions étaient variées ce matin encore: Wizzboy et PrincesseChipie, levés tôt, très tôt, ont encore gloussé de joie devant la neige, GeekAdo a annoncé qu’il repartait se coucher avec un grand sourire, Marichéri a repris du café, Capucine a exprimé sa désapprobation (visiblement, la neige, c’est ma faute) après avoir essayé toutes les sorties, KnightyDiva a continué à ronfler, Penny s’est caché sous le frigo et un rouge-gorge s’est posé sur l’appui de fenêtre de la cuisine avec l’air de demander qu’on lui ouvre. Je lui aurais bien donné asile, mais Capucine s’est montrée très intéressée.

Avis perso: Zaza qui va négocier à Bruxelles en Spitfire de la deuxième guerre, ça y est, la BBC a officiellement pété les plombs…

Message perso: merci pour les liens!

Loulous: L’Ado est bien arrivé à Madrid, c’est cool. Bon ben, il nous appelle plus tard, parce que là, il va manger des tapas. Sale gosse. GeekAdo a fini le bac blanc de français juste à temps (avant les intempéries). Alors? Ben, ça m’a super inspiré, j’avais plein de choses à écrire et j’ai même fait un plan et tout comme tu m’as dit. Bon après, je sais toujours pas écrire comme il faut en français, hein, mais j’en ai mis des tonnes, ça compensera, non? Et il est parti jouer dans la neige avec Wizzboy, ce grand dadais s’éclate comme un petit gamin. KnightyDiva qui partage mon opinion sur la météo est pourtant ravie: tout ce qui l’empêche d’aller à l’école est bienvenu. PrincesseChipie s’en fiche, elle en a profité pour finir ses devoirs, sous l’œil ahuri de sa sœur. Wizzboy est plein d’attention. Pendant que ses frères et sœurs restaient lâchement au chaud, il s’est dévoué pour aller aider Marichéri qui essayait tant bien que mal de déblayer l’allée, en tournant autour de son père comme un dératé, et en poussant des cris suraigus, sûrement pour faire peur à la neige. Cet enfant est admirable. C’est curieux, Marichéri ne partage pas son enthousiasme…

Amitié: I have a new friend! Yes, in English. An English speaking Canadian family has just moved in town, and theirs kids are going to the same school as ours. The mother was delighted to find out I can speak English. And I was so pleased to be able to chat like I used to at the school gate. I still feel stupidly out of touch with French politeness. It’s always awkward, I don’t know if I am being too over friendly, or too shy, I have absolutely no idea how to talk naturally with the other mums…Anyway, we are both so happy with our new burgeoning friendship, we are texting non stop. Cue big virtual laugh with « neighbours » vs « neighbor » , the queen’s English vs American English, it’s so nice to understand each other, to know the same jokes, to have the same cultural references.

Divers: les ouvriers municipaux en ont marre de saler et dégager les routes en continu, on peut les comprendre, ça devient lassant. Du coup, pour varier les plaisirs, ils ont décidé d’élaguer les arbres autour de la patinoire du terre de foot, montés dans leur nacelle. C’est clair qu’il y avait urgence. Ou pas. En tout cas, ça leur a plu, ils se sont déchaînés avec leurs tronçonneuses, et hop, on coupe une branche, et une autre branche, et encore cette branche. Et ce câble électrique. Ahaha. Ils ont coupé l’électricité à la moitié du village, ces artistes de l’élagage. Heureusement, les réparateurs sont arrivés très vite et ont remis un câble, mais il y a failli y avoir bagarre générale entre eux et les ouvriers municipaux. Qu’est-ce qu’on rit.

Love: il est merveilleux, il est rentré beaucoup plus tôt que prévu pour éviter la pagaille monstre dans l’eurostar, les retards, les annulations…et les routes patinoires après le tunnel. Je ne vous cache pas que je l’ai harcelé téléphoniquement pendant deux jours je m’inquiétais et que je lui en ai fait part un peu à l’avance. Bref, il est bien rentré. C’est juste qu’on ne sait pas comment ressortir maintenant…

Penser à: il faut vraiment qu’on s’inquiète des vacances d’été…on progresse, on a choisi le coin qui nous tente pas: on n’ira pas au pôle nord.

Courses: bon, on a de quoi se nourrir pour une semaine, ça va bien finir par fondre…

Envie de: si je vous dis chaleur et soleil, ça vous surprend?

Sortie: hors de question, je préviens l’extérieur: c’est moi ou la neige.

Pic: Bon, voilà…mais franchement, ça commence a bien faire, surtout que ça a complètement gelé, c’est impraticable.

Friday Feelings #200


wallpaper-1019588
À partir de quand préparer son road trip dans l’ouest des États-Unis?
wallpaper-1019588
La vie à bord du Train de Charlevoix
wallpaper-1019588
Ko Pha Ngan stories #1 : Baan Thongsala
wallpaper-1019588
Câmara de Lobos à Madère un village au mileu de la bananerai
wallpaper-1019588
La phrase de la semaine #38
wallpaper-1019588
Premier voyage en camping-car : 5 conseils à suivre
wallpaper-1019588
Sur les traces du Débarquement en Normandie (acte 2)
wallpaper-1019588
San Francisco, version 2019.7