Joik, le chant de la terre des Saami

Joik

Le chant de la terre du peuple Saami

Un chant venu du fond des âges

Parmi les peuples dont l’existence finit par ressembler à une légende, le peuple Saami fait partie de ceux dont on connait suffisamment peu de choses pour les imaginer peut-être aujourd’hui disparus. Connus sous le terme de Lapons, ils n’apprécient pas d’être appelés de cette manière, car le terme venant du suédois signifie qu’ils portent des haillons.

Confiné dans un recoin de l’Europe, entre la Norvège, la Suède, la Finlande et cette petite excroissance russe qu’on appelle la péninsule de Kola, ce peuple continue aujourd’hui de vivre sur un territoire grand comme la France, même s’il ne reste plus qu’environ 100 000 représentants. Victime d’acculturation par l’évangélisation chrétienne et une politique de norvégianisation agressive, il reste aujourd’hui un peuple à la culture forte et millénaire, et même si une majorité d’entre eux sont désormais mélangés aux peuples urbanisés, certains d’entre eux continuent de vivre leur vie de nomades éleveurs de rennes.

Voici un article très détaillé sur le joik (en).

Photo d’en-tête Erika Larsen

Joik, le chant de la terre des Saami

Le Joik des éleveurs de rennes

Peuple de tradition orale, les Saami ont reçu en héritage le joik de la part des elfes et des fées qui leur ont confié ce chant qui est certainement aujourd’hui la plus ancienne forme de tradition orale en Europe. Ce chant qui, contrairement au kulning, n’est pas un chant pour héler les troupeaux, est l’unique forme forme d’expression des Saami et regroupe en réalité plusieurs formes de chants qui sont des évocations personnelles adressées soit à une personne en particulier, soit à un animal, soit à un paysage.

La religion originelle des Saami étant proche des formes de chamanisme que l’on retrouve sous ces latitudes, il est normal qu’on puisse retrouver le joik intégré aux rituels chamaniques, eux-mêmes en lien fort avec la nature environnante.

Voici deux vidéos qui illustrent cette tradition. La première montre Sofia Jannok, chanteuse traditionnelle. La seconde est un concours de joik enregistré en 2012.


wallpaper-1019588
Beverly Laurel Motor Hotel
wallpaper-1019588
La Réunion, le melting pot des saveurs
wallpaper-1019588
À partir de quand préparer son road trip dans l’ouest des États-Unis?
wallpaper-1019588
Préparer son voyage à Los Angeles
wallpaper-1019588
Gaz russe / portfolio
wallpaper-1019588
Visiter la ville de Québec, quoi faire ?
wallpaper-1019588
Les carnets égyptiens
wallpaper-1019588
Projet 52: arbre