Friday Feelings #195


Je n’ai plus l’excuse du Xmas addict (encore merci à tous les participants) pour être légèrement en retard pour les états d’esprit de Zenopia et Postman, mais on s’est attardé au marché. Il n’y avait pas grand monde dans un froid sibérien, et le fromager, le boulanger et le primeur étaient d’humeur festive. On fait définitivement partie des habitués, Maricheri est accueilli par de tonitruants « biloute », on me claque la bise, on nous donne des tonnes d’invendus….bref on est adopté. Évidemment, les notes démentielles qu’on leur laissent toutes les semaines pour nourrir notre clan de morfales aident, mais ça fait très plaisir de se sentir intégrés comme ça!

Fatigue: vive les vacances! Surtout que Wizzboy ne se remet pas de sa nuit de Noël très, très courte (il a tenté tous les quarts d’heure de descendre pour voir si le père Noël était passé) et qu’il dort au moins jusqu’à 8 heures le matin.

Estomac: heu-reux.

Condition physique: ça irait, ça irait même très bien si je ne m’étais pas coincé le bras et tordu l’épaule qui va avec, entre l’escalier et la fenêtre. Aïe. C’était volontaire en plus.

Esprit: vaporeux…c’est dû soit à la joie familiale des fêtes, soit au brouillard givrant dehors, je ne sais pas…

Boulot: j’ai donc décidé de m’attaquer à la grande fenêtre des escaliers. Ce machin est immense…(deux étages, plus de trois mètres de plafond à chaque fois…). Ça a dû être très joli, mais il y a longtemps. La chose d’origine n’a pas résisté aux bombardements de 1918, on l’a remplacée par une simple vitre que de sombres gougnafiers précédents propriétaires ont eu l’idée de recouvrir d’un film plastique imitant les motifs de départ dans un moment d’égarement ou d’intense beuverie, je ne vois que ça. Avec le temps, ça s’est écaillé, beaucoup. Ça a jauni, intensément. Ça a été recollé, atrocement. Bref, c’est devenu immonde (déjà que ça ne devait pas être une réussite à l’état neuf). Ça ne sert à rien non plus, puisqu’il y a une deuxième couche de double vitrage par dessus depuis 10 ans (on a la facture), c’est sensé être purement esthétique. C’est raté. Ça fait des mois que cette chose me nargue, j’ai fini par craquer. Armée d’une raclette en bois, d’une en métal, d’un couteau, d’un sèche cheveu et d’un produit à vitre, j’ai attaqué la chose, en me tordant les bras, les jambes et le dos à faire l’équilibriste dans l’escalier pour atteindre tout ça. J’ai embauché GeekAdo et ses 4m02 et Marichéri et ses 6m08 pour les parties que je n’arrive vraiment pas à racler toute seule, même en sautant dans l’escalier comme une grenouille contorsionniste sous acide. A l’attaque. Je n’ai plus d’épaule droite, et on en est qu’à un tiers, mais je ne céderai pas.

Avis perso: c’est tellement choupinou de rappeler aux européens, entre Noël et le premier de l’an, qu’ils vont devoir demander la permission pour rester en UK, qu’ils devront payer pour, qu’ils devront subir un criminality check ( parce que c’est évident, tous les sales migrants européens sont des criminels par défaut), qu’ils seront fichés, qu’ils auront un numéro spécial ( on ne parle pas encore de le leur tatouer…) qu’ils devront fournir pour se loger, se soigner, travailler ( en plus des équivalents sécu, impôts, etc, qu’ont tout le monde) et qu’ils devront bien sûr dégager si leur demande est refusée, sans possibilité d’avoir accès à leur dossier ni de faire un appel suspensif, même si ils sont mariés à des britanniques, même si ils sont séparés de leurs enfants britanniques. Mais tout va bien, puisque Zara l’a dit, c’est sa foi chrétienne qui la guide quand elle fait tout ça. Je vais vomir.

Message perso: courage à tous mes amis en UK

Loulous: L’Ado est bien arrivé, il mange, dort, joue avec son chat…bref a retrouvé ses petites habitudes. Mais c’est aussi un grand maintenant, il a pensé à ramener des cadeaux de Noël pour tout le monde. C’est une première, je suis toute émue. J’ai eu droit à un livre de cuisine en italien ( je ne parle pas italien), une réédition d’un original des années 30, œuvre d’état de propagande culinaire fasciste qu’il m’a présentée comme le mein kampf de la gastronomie. Ça fait rêver. GeekAdo est admirable, il m’aide volontairement et sans rechigner. J’en suis toute émue aussi. Cet enfant est remarquable. KnightyDiva fait sa teenager et emerge péniblement à midi quand la cloche sonne. PrincesseChipie est toujours excitée. Elle ne se lasse pas de ses cadeaux, entre autres: une corne pailletée et fleurie de licorne et une queue de sirène, elle porte les deux en même temps, GeekAdo la traite de narval daltonien. Ça ne la vexe pas, elle est ravie de son accoutrement. Wizzboy est en transe permanente. Le papa Noël, c’est un pote. Les vacances de Noël, c’est super mega trop cool, c’est dire.

Divers: Wizzboy n’a pas tort…

Amitié: merciii!

Love: il est d’accord avec Wizzboy aussi.

Penser à: rien. En tout cas, pas à la rentrée.

Courses: on est à fond!

Sorties: si on a le courage d’affronter le froid polaire…

Envie de : profiter

Pic: et hop, avant/après en même temps…les plafonds des escaliers et paliers seront refaits en mars, on subit encore les immondes dalles en polystyrène pour quelques mois et on s’attaquera aux murs après. Mais on progresse! Tiens, ça me donne l’idée d’un billet récapitulatif de l’état de la transformation du petit requin, ça vous dit?

Friday Feelings #195


wallpaper-1019588
À partir de quand préparer son road trip dans l’ouest des États-Unis?
wallpaper-1019588
Ko Pha Ngan stories #1 : Baan Thongsala
wallpaper-1019588
To my EU friends in the UK
wallpaper-1019588
To my EU friends in the UK
wallpaper-1019588
You don’t put Wizzboy in the corner
wallpaper-1019588
Découvrir la gastronomie dijonnaise : nos adresses !
wallpaper-1019588
Visiter la Vallée de la Lune : conseils pour en profiter !
wallpaper-1019588
Sunny Monday #24