Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine.

Lorsque j'ai décidé de faire un stop à Chicago, je me suis dit que trois jours suffiraient amplement pour visiter cette mégalopole. J'avais aussi en tête l'image d'une ville figée dans le temps, plus particulièrement à l'époque de la prohibition et de la mafia des années 1930. Je m'attendais à voir énormément d'immeubles datant de cette époque: en pierre, en briques rouges ou même peut-être délabrés.

Je vous laisse imaginer ma tête quand j'ai réalisé que je m'étais complètement trompée sur cette ville. Elle n'était pas du tout comme je me l'avais représentée: bien différente de celle de mes rêves et de mon imagination. Malgré un brouillard épais et une pluie intense lors de mon premier jour, j'ai vu apparaître sous mes yeux la skyline de Chicago remplie de buildings modernes et de nombreux grattes ciels qui font la renommée des centres-villes à l'américaine.

☞ Pour obtenir la même vue sur Chicago, il faut se rendre au planétarium Adler. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine.

Et non seulement c'est une ville plus que moderne, mais en plus elle a réussi à garder ce charme d'antan et de ses vieux immeubles en briques rouges comme je l'avais pensé. Je vous en reparlerai d'ailleurs un peu plus tard dans l'article.

Je me suis alors lancée à la découverte d'une ville qui propose une architecture fabuleuse, moderne, et atypique. Pour tous les amateurs d'architecture, vous devriez être époustouflé par tant de créativité et par les nombreuses et impressionnantes constructions.

Il faut savoir que Chicago est la deuxième ville où on trouve le plus de gratte-ciels après New York. Sa tour Willis tower a été pendant longtemps la tour la plus haute au monde ( jusqu'en 1998), mais elle est aujourd'hui notamment dépassée aux Etats-Unis par la tour du One World Trade Center.

Frank Loyd Wright House

Avant de commencer par le centre-ville, je vais d'abord m'attarder un instant sur cet architecte de renommé mondiale et qui a vécu de nombreuses années dans la banlieue de Chicago à Oak Park.

On peut visiter la maison de ce personnage qui est considéré à ce jour comme le plus grand architecte américain. Pour comprendre à quel point l'architecture fait partie intégrante de l'histoire de Chicago, je me suis dit que commencer ma visite par sa demeure serait un bon début. Construite en 1898, la maison et studio Frank Loyd Wright est la première maison construite par ce talentueux hommeet dont il s'inspirera pour ses futures créations. Elle est fabuleuse pour l'époque. On découvre non seulement l'intérieur de sa maison mais aussi son atelier où on prit forme la plupart de ses constructions.

Pour admirer certaines de ses œuvres architecturales, vous pouvez aller visiter la Robie House, ou la James Charnley House à Chicago. Il a un style particulier inspiré par la Prairie School, mouvement architectural du début du siècle dernier, qui utilise des matériaux traditionnels comme le bois, la brique ou la pierre. Les maisons sont construites pour s'intégrer complètement à l'environnement naturel.

Après avoir appris plein de choses sur Frank Lloyd Wright , j'ai quitté la banlieue de Chicago pour me rendre dans le centre-ville.

☞ 951 Chicago Ave, Oak Park, IL 60302, États-Unis Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine.

Croisiere spéciale architecture

En prenant un pass pour visiter Chicagon, j'avais le choix entre plusieurs croisières et j'ai préféré prendre l'" Architecture River Tours " proposée par Shoreline Sightseeing qui m'a semblé la plus intéressante. J'ai d'abord récupérer mes billets à la Navy Pier, mais j'ai bien failli louper le début de la croisière. En effet, le bateau de croisière ne se prenait pas au même endroit que les autres et il a fallu marcher pour le trouver près de la Michigan Avenue. Heureusement nous sommes arrivés à temps pour grimper dans le bateau et prendre part à cette promenade fluviale. Pendant 1H15, nous avons fait le tour de la ville sur les canaux qui traversent tout le downtown.

Notre guide nous a expliqué (en anglais uniquement) tous les différents bâtiments de la ville, leur origine, leur date de construction ainsi que plein d'anecdotes croustillantes sur la ville.

    J'ai particulièrement adoré ces deux tours rondes en forme d'épi de maïs avec les parkings ouverts: Marina City, édifiée en 1964. Notre guide nous a appris qu'ils étaient ouverts vers l'extérieur, car l'architecte, Bertrand Goldberg, pensait qu'il y aurait bientôt des voitures volantes... Un peu trop visionnaire sur ce coup là. Ce sont les premiers grattes-ciel jumeaux.
Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine.
    On peut aussi voir le Wrigley Building, avec ses influences de la renaissance Française, était à l'époque de sa construction en 1921 le plus grand immeuble de bureaux.
Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine.
    La Trump Tower reste impressionnante avec ses 356.9 m. Il devait devenir le premier Building le plus haut du monde, mais sa hauteur a été revue et réduite après les attentats de 2001.
    Avant de tourner en direction des locaux du Chicago Sun Times, admirez la 333 W Wacker Drive un bâtiment avec une façade en verre incurvé vert et dans laquelle se reflète les buildings d'en face. Le ciel était magnifique avec un grand soleil, ce qui m'a permis de bien en profiter.
Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine.
    Ensuite, on file jusqu'à la Willis Tower qui fut longtemps la plus haute tour au Monde (442 m en hauteur)
Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine.
    Ne manquez pas le pont de Michigan Avenue, un pont levant construit autour de 1920.
Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine.

Vous avez compris, que vous serez subjugués par toutes ces découvertes. Je vous ai notamment noté les buildings qui m'ont le plus marqué pendant cette visite, mais vous pourrez en voir beaucoup d'autres.

☞ Departing from Navy Pier, Departing from Michigan Avenue, Chicago, IL 60611 (Streeterville). Environ 35$ pour un adulte. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine.

Balade et découverte de Chicago à pied.

Il était hors de question que je ne m'approche pas de tous ces bâtiments. Alors en complément de la croisière, je me suis promenée à pied dans les grandes rues de la ville. Comme je vous en parlais au début, j'aime le fait qu'au milieu de ses buildings de verre, on retrouve des immeubles plus anciens en briques rouges. Les lignes de métro ont été conservées telles qu'elles. Et même si en apparence, elles semblent anciennes, elles ont été bien conservées. C'est un joli contraste que j'ai eu plaisir à faire ressortir dans mes photographies. Les enseignes des magasins, des théâtres, ou même étonnement du mac do ont aussi l'air de n'avoir pas changé depuis plus de cinquante ans.

Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine.

Dans le millenium Park aménagé pour l'exposition universelle de 1893, vous pourrez y voir de nombreuses petites merveilles comme le pavillon Pritzker, la célèbre sculpture d'Anish Kapoor appelé The cloud, ou encore la Crown fountain.

Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine.

Vue de la ville de haut : Willis Tower

Pour profiter de la vue incroyable sur Chicago, je suis montée en haut de deux différentes tours qui se situent à l'opposé:

    Willis Tower : Non seulement, c'est la plus haute tour de la ville, mais en plus vous pouvez vous arrêter au 103 ième étage pour un panorama à 360 degrés de la ville. De plus, le skydeck, son attraction phare, lui assure un succès fou: vous pouvez vous poser et marcher sur un plancher de verre à travers lequel on peut voir tout ce qui se passe en dessous de nous.
Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine.
    360 CHICAGO Observation Deck : Ce deuxième observatoire se trouve dans la John Hancock Center, haute de 305 mètres. On peut apercevoir à travers ses grandes baies vitrées quatre États américains et nous offre par beau temps une vue à plus de 130 kilomètres. Pour les plus courageux, avec un supplément, vous pourriez essayer TILT, une attraction stupéfiante. Vous vous collez contre la paroi vitrée et celle-ci s'incline sur 30 degrés avec vue sur la Michigan Avenue.
Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine.

Ces deux observatoires proposent deux vues totalement différentes sur le centre-ville, mais sont toutes les deux intéressantes. Cependant la deuxième est beaucoup moins touristique, et l'espace de visite est plus spacieux. De nuit, lorsque le soleil se couche et les lumières artificielles s'éclairent, on ne peut qu'apprécier le spectacle qui s'offre à nous.

Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine. Chicago et ses buildings : un exemple d’architecture américaine.

Comme vous l'avez compris en lisant cet article, j'ai vraiment eu plaisir à découvrir cette ville qui est devenue pour moi l'une des plus intéressantes à visiter aux Etats-Unis avec son architecture impressionnante.


wallpaper-1019588
Tatouage de voyage #16 : le loup de Méline
wallpaper-1019588
Les meilleurs sites de recherche de vols
wallpaper-1019588
6 destinations vélo à tester en famille
wallpaper-1019588
Sortie romantique à Paris : le diner croisière sur la Seine !
wallpaper-1019588
Xmas addict 2018 day 16
wallpaper-1019588
Projet 52: sapin
wallpaper-1019588
Mon quotidien en photo
wallpaper-1019588
Xmas addict 2018 day 15