Les merveilles de salamanque

LES MERVEILLES DE SALAMANQUEAprès quelques jours passés dans les montagnes de la Sierra de Francia, nous avons repris la route de notre roadtrip direction Salamanque à une heure de là. Si l'an passé en descendant au Portugal nous avions fait une halte dans cette ville, nous étions tous d'accord pour dire que celle-ci avait été bien trop courte. Alors cet été nous avons posé nos valises quelques jours pour en (re)découvrir les merveilles.

La première chose que nous avons faite en arrivant à Salamanque, une fois la voiture garée en bas de l'immeuble d'une amie de mamie qui très gentiment a eu la bonté d'accueillir notre tribu voyageuse, fut de filer place Mayor. J'aimerais vous dire que nous avions tous hâte de revoir le centre historique de cette ville que nous aimons tant. Malheureusement dans l'immédiat l'idée était d'assouvir un besoin assez tribal, remplir les estomacs affamés des enfants. J'aimerais vous faire rêver en vous disant que nous avons poussé la porte d'un petit resto typique de la ville, connu des seuls autochtones. Au lieu de cela nous avons poussé la porte du mac do, certes situé place Mayor, mais mac do quand même.

Les enfants pourraient vous dire, que le but était uniquement de faire une étude comparative entre les menus best of français et ceux espagnols (très important quand tu tiens un blog, je suis sûre d'ailleurs que vous n'attendiez que ça depuis des années). Mais la seule vraie raison c'est qu'ils étaient en manque de malbouffe et surtout de WIFI !!!! Eh oui, la Sierra de Francia c'est chouette, c'est dépaysant et reposant, mais sans wifi. N'imaginez pas non plus vous réjouir d'une éventuelle connexion 4G, même le 1G n'existe pas. Bref si moi je trouve cela fort reposant, les ados l'ont vécu nettement moins bien.

C'est donc un véritable retour à la vie moderne qui s'opère dans ce mac do de Salamanque (" Et maman arrête de te plaindre, y'a la clim profite !! ")

Hormis cela, le but initial de ces quelques jours à S alamanque était tout de même de (re)découvrir les monuments emblématiques de la ville. Nous en avions déjà visité certains lors de précédents voyages ici, mais les enfants, petits à l'époque (voire même pas née pour la dernière), ne s'en souvenaient absolument pas. Bien sûr nous en avons profité aussi pour voir la famille, qui comme à chaque fois nous aura permis de passer de chouettes moments et de me dire une fois de plus qu'il faudrait vraiment que j'apprenne l'espagnol.

Les universités

Salamanque compte deux universités. Une publique et une catholique ().

L'université publique

C'est la plus ancienne. Sa façade vaut à elle seule le déplacement et laisse généralement le visiteur Béa d'admiration.

L'intérieur de cette dernière permet d'accéder à des salles qui pour la majorité ne servent que pour de grandes cérémonies. L'atout qui fait venir la grande majorité des visiteurs, c'est la splendide bibliothèque située au premier étage. On ne peut pas rentrer à l'intérieur, il faut donc se contenter d'une contemplation derrière une vitre (je crois que de temps en temps sont organisées des visites privées).

Nous avions déjà visité cette université et j'en gardais un très beau souvenir. Mais cette fois-ci la magie n'a pas opéré de la même façon. J'ai même été un peu déçue. Le prix m'a semblé bien trop élevé pour le peu de temps passé à l'intérieur (10€/Adulte, 5€/enfant, gratuit pour les -10 ans et TR pour les familles nombreuses, 5€ pour tous).

Néanmoins, c'est une visite incontournable si vous venez à Salamanque pour la première fois. Comme un grand nombre de bâtiments de la ville, l'université s'organise autour d'un cloître assez basique (je vous le disais, j'en gardais un meilleur souvenir).

LES MERVEILLES DE SALAMANQUE

LES MERVEILLES DE SALAMANQUE
LES MERVEILLES DE SALAMANQUE

La découverte d'une annexe

les étudiants aujourd'hui n'étudient plus dans ce bâtiment, mais dans d'autres, situés juste à côté. Organisées par spécialité, ces annexes ne sont pas ouvertes au public. Du moins en temps normal. Car cet été pour fêter les 800 ans de l'université, certaines d'entre elles l'étaient. Aussi nous avons pu pénétrer dans la faculté des langues située juste en face de la sublime cathédrale de Salamanque.

Cette découverte impromptue et gratuite force au respect lorsque sur les murs l'on découvre les noms des majors de promo. L'intérieur de la faculté est organisé autour d'une cour centrale proche du cloître (oui, je sais, c'est un truc que l'on trouve quasiment partout à Salamanque) dont l'escalier est de toute beauté.

LES MERVEILLES DE SALAMANQUE

L'université privée

La deuxième université de la ville est catholique et dite pontificale (ça claque mieux). La façade est elle aussi très impressionnante. Elle est située juste à côté de la casa de las conchas (la maison aux coquillages) qui abrite aujourd'hui la bibliothèque municipale (ouvert au public en accès libre).

Plutôt que de visiter l'intérieur de l'université qui s'organise autour d'un cloître (encore un...), nous avons choisi de monter tout en haut des tours pour admirer ce dernier, les cloches et la superbe vue sur la ville. Ce jour-là, le temps n'était pas au rendez-vous, mais n'empêche que c'est très beau. Nous n'avons pas regretté notre choix.

LES MERVEILLES DE SALAMANQUE

Les cathédrales

Là encore, Salamanque ne fait pas dans la dentelle, car elle en possède deux. L'ancienne et la nouvelle (enfin nouvelle, elle date quand même du XVIeme)

En 1150, une première cathédrale voit le jour (style roman, simple austère, mais efficace, avec bien sûr un cloître). Mais quelques siècles plus tard, elle est jugée bien trop petite. On aurait pu croire qu'ils auraient l'idée de démanteler celle-ci pour en bâtir une autre (ça se faisait assez souvent à l'époque) ou bien d'en faire une par-dessus celle-ci (ça aussi c'était un truc à la mode chez les archis de l'époque), mais non. Un mec a eu l'idée ingénieuse de la coller à la première. Nous sommes au XVIe donc plutôt dans le style gothique (vitraux, dorures, voutes croisées et recroisées et forcement façade de dingue, dont le moindre centimètre carré est sculpté). Pour le coup, il y a de la place. On doit pouvoir y loger facilement tous les fidèles de la province de Salamanque !!

C'était la première fois que nous la visitions et nous avons adoré (et quand je dis nous, c'est bien nous tous petits et grands). Les audioguides inclus dans le prix d'entrée y ont été pour beaucoup. Les enfants avaient les leurs sous forme d'énigme et ils se sont tous pris au jeu. ( Moi je dis bravo la cathédrale, passionner 3 enfants en même temps ça faisait bien longtemps que ça n'était pas arrivé).

LES MERVEILLES DE SALAMANQUE

LES MERVEILLES DE SALAMANQUE
LES MERVEILLES DE SALAMANQUE

Il y a une multitude de couvents à Salamanque, mais tous ne se visitent pas. Le plus connu est celui de San Esteban. Dès l'extérieur vous en prendrez plein la vue avec la façade de l'église.

L'intérieur est tout aussi majestueux. Vous serez encore une fois sous le charme (cloître inclus), je vous le garantis.

LES MERVEILLES DE SALAMANQUE La grande est en admiration et son frère prend un cours de photo 🙂 Et les résultats sont plutôt pas mal (ça c'est parce qu'il avait un bon prof 🙂 )

À ne pas manquer

Je vous en parlais déjà dans mon premier article sur Salamanque, mais il est important que je vous en reparle.

C'est une grande place située au centre de la ville. Véritable chef-d'œuvre architectural, elle abrite l'hôtel de ville et plein de bars et resto sous ces arcades. Pour les habitants de la ville, c'est ici qu'ont lieu toutes les grandes manifestations.

Nous avons eu la chance de vivre l'expérience du match France-Belgique depuis cette dernière et je peux vous dire que cela vaut son pesant d'or même si l'on n'est pas fan de foot. L'ambiance était de pure folie. Chaque bar et resto avaient installé un écran branché sur le canal 5. Volume à fond, l'acoustique de cette place est excellente !!!

Il y avait du monde ce soir-là. Des Français bien sûr, mais aussi des Espagnols qui faute d'équipe qualifiée avaient reporté tout leur soutien sur la nôtre !!

Là aussi, c'est un incontournable. Le quartier historique est savamment mis en avant par les éclairages. C'est à faire absolument. Nous le faisons à chaque fois, c'est notre petit rituel !!

Et enfin avant de finir, si après toute cette marche vous avez envie de respirer et de faire courir vos bambinos, je vous invite à la détente danse ce parc situé un peu à l'écart du tumultueux centre historique. Vous y trouverez, de l'ombre (important en été), des espaces de jeux super bien faits, des grandes pelouses et même un petit étang avec des canards, des jets d'eau....Bref le top du parc !!

LES MERVEILLES DE SALAMANQUE

Nous n'avons pas tout vu de Salamanque, j'aurais aimé visiter un ou deux autres couvents, mais aussi le musée d'art moderne. Mais je ne voulais pas perdre ma troupe après à peine quelques jours de vacances (une overdose de cloître, attention ça peut arriver assez vite !!). Désormais, l'Andalousie nous attend, il est temps de reprendre la route. LES MERVEILLES DE SALAMANQUE

wallpaper-1019588
Saint Emilion
wallpaper-1019588
Dubaï, un Émirat bien différent du Québec
wallpaper-1019588
5 choses à faire en République Dominicaine
wallpaper-1019588
De Soufrière à Bellevue Chopin
wallpaper-1019588
Découvrir le marché de Noël de Wissembourg
wallpaper-1019588
Xmas addict 2018 day 18
wallpaper-1019588
Formulaire ESTA : nos conseils pour ne pas se tromper
wallpaper-1019588
Sunny Monday #50