Toujours plus d'indépendance - Business update n°15

Un nouveau trimestre vient de se terminer, c’est donc le moment de ma traditionnelle business update. Comme vous le savez certainement, nous sommes arrivés en Californie en 2014 avec un visa investisseur afin d’exercer mon activité de consultant en informatique.
 Je gère donc ma propre société, Interstate 21 (désormais surtout connue sous le nom Angular Training) et cet article en fait le bilan tous les trois mois.
Toujours plus d'indépendance - Business update n°15
Ce trimestre a été plutôt bien rempli, et le cours vidéo dont je vous parlais la dernière fois a été publié ! C'est le premier cours que je publie avec LinkedIn, donc c'est un petit événement.
Et il faut croire que je n'en avais pas assez, car j'en ai publié un autre, tout seul cette fois-ci, courant septembre. Ces cours ne rapportent jamais grand chose directement, mais l'impact indirect est indéniable en termes de réputation et d'opportunités. C'est tout pour cette année ceci dit !
Toujours plus d'indépendance - Business update n°15A Chicago pour une intervention en septembre devant 82 personnes !
Vu que je déteste la publicité en général, je continue de simplement parler de ce que je sais faire, soit sur mon blog ou lors d'interventions en public, et si des gens apprécient mon travail, ils me contactent plus tard et on travaille ensemble. Cela peut paraître simple mais c'est ma recette depuis 2014 et ça marche plutôt bien.
De ce point de vue, j'ai été hyperactif ce trimestre, avec des interventions à Code for SF (San Francisco), GDG Chicago, Sac.JS (Sacramento) et Imagine 2018 (Hackensack, New Jersey). A chaque fois, je profite d'un déplacement business dans la ville pour trouver un événement qui veuille bien m'accueillir.
J'ai donc dépassé mon objectif qui était de le faire au moins six fois cette année, avec un total de 8 interventions !
Toujours plus d'indépendance - Business update n°15Mini-conférence dans un lycée dans la banlieue de New York City ce week-end. Juste pour que les gens disent "c'est comme dans les films !" en voyant les casiers et les grands couloirs
Ce trimestre a également vu un tournant historique dans les revenus d'Interstate 21 : A ce point de l'année, plus de la moitié des revenus viennent de clients "directs", c'est à dire sans intermédiaire qui ne prenne une commission au passage pour la mise en relation. Autrement dit, le gâteau entier me revient, pas besoin de distribuer des parts à droite ou à gauche.
J'ai donc pu signer des contrats directs avec des géants comme la Federal Reserve Bank (un peu comme la banque de France, pour simplifier) et plusieurs autres compagnies de plusieurs milliers de salariés qui ne chercheraient même pas à travailler avec un auto-entrepreneur en temps normal.
Tout ceci grâce à la réputation bâtie justement avec les cours vidéos et mes interventions en public citées ci-dessus. Evidemment, le fait d'avoir été nommé Google Developer Expert y est aussi pour beaucoup !
Toujours plus d'indépendance - Business update n°15Avant atterrissage à Albuquerque en juillet dernier
Puisque j'ai commencé à parler de revenus, il semblerait que 2018 permettre d'atteindre un nouveau record et de dépasser celui de 2017. L'objectif à 250 000 dollars est de plus en plus proche, et je pense même pouvoir l'atteindre avant le mois de décembre.
Le plus beau dans l'histoire, c'est que je l'ai fait sans facturer une seule heure de mon temps, ce qui n'était pas le cas les années passées. En général, quand on est consultant, la norme est de facturer à l'heure, tout du moins dans l'informatique.
Mais j'ai réussi à convaincre mes clients que ce n'était pas une bonne idée. Comment voulez-vous arriver à des résultats si votre rémunération vous incite à facturer plus d'heures ? Pourquoi être rapide dans ce cas ?
Toujours plus d'indépendance - Business update n°15Certains travaillent dans le cloud, et bien parfois je travaille au dessus d'eux !
De la même façon, si je trouve la solution à un problème en 30 minutes alors qu'un salarié de mon client vient de passer deux semaines à essayer de résoudre le soucis en vain, serait-il juste de facturer 30 minutes de mon temps, quand c'est justement tout le travail passé en amont à apprendre, enseigner, parler et assister à des conférences, qui me donne l'expérience et la connaissance pour être efficace ? Devrais-je être pénalisé pour mon efficacité ?
J'ai décidé que non, et cela me permet de travailler moins (de façon directe avec mes clients) tout en gagnant plus. Et mes clients s'y retrouvent largement : Plutôt que de voir leurs employés passer des jours à être bloqués, ils font appel à moi, et problème résolu en une fraction du temps, et donc du coût pour eux. C'est gagnant - gagnant, donc bye bye la facturation à l'heure !
Voilà donc pour ce bilan trimestriel. Comme d'habitude, vos questions sont les bienvenues en commentaires.

wallpaper-1019588
Madère, une île à découvrir
wallpaper-1019588
Dubaï, un Émirat bien différent du Québec
wallpaper-1019588
Japon : Tokyo – Quartier Shinjuku
wallpaper-1019588
La faune de Bird Island
wallpaper-1019588
Projet 52: escaliers
wallpaper-1019588
5 ans d’expatriation
wallpaper-1019588
Friday Feelings #184
wallpaper-1019588
Thursday Thunder: women are people too