Dubaï, un Émirat bien différent du Québec

Ce texte a été écrit par mon fils Alban (11 ans), dans le cadre du concours 2018 « Jeunes auteurs à vos crayons! » organisé par le Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Cette année, le thème « En voyage autour du monde » fut particulièrement inspirant pour lui. Il a d’ailleurs remporté le premier prix régional de sa catégorie. Nous avons ajouté des photos pour la publication sur le blogue, mais le texte est la copie fidèle de celui qu’Alban a écrit en classe lors du concours.

Dubaï n’est pas un pays, c’est un émirat des sept Émirats Arabes Unis. Par contre, Dubaï est le plus connu de tous les émirats! Vous savez combien de personnes y vivent? Un million! Elles n’ont pas tort d’y habiter, car il y fait très chaud. En août, il fait de 29,3 à 40,4 degrés Celsius, alors qu’en janvier, il fait de 13,7 à 24 degrés Celsius.

Ce n’est pas juste la chaleur qui attire les touristes, sinon, ils iraient à Cuba! Effectivement, il y a beaucoup d’endroits merveilleux dans cet émirat, et ça ne date pas d’hier! Le plus vieux monument de Dubaï est le fort d’Al Fahidi, construit en 1799… Le plus étonnant c’est qu’il soit encore en un seul morceau. Sinon, il y a la plus haute tour du monde, le Burj Khalifa, qui fait 828 mètres de haut. Combien d’étages, me direz-vous? Il en compte 164! À ce qu’il paraît, si on tombe du haut du Burj Khalifa, on a 30 secondes avant de percuter le sol. Juste assez de temps pour faire ses prières, sauf si la personne en question est cardiaque… Le cousin du Burj Khalifa est le Burj-al-Arab. C’est à la fois un monument très beau, en forme de voile, et l’hôtel le plus luxueux de Dubaï. Si vous allez aux Émirats Arabes Unis, je vous souhaite de séjourner au Burj-al-Arab.

Dubaï, un Émirat bien différent du QuébecBurj al Arab, Dubaï 

Les touristes sont aussi attirés par les activités de Dubaï, où les divertissements sont assez… originaux! Au Québec, nous avons des divertissements qui nous paraissent normaux, habituels. À Dubaï, les divertissements sont tout autres! On y fait des combats de coqs (vous avez bien lu, des combats de coqs!), des courses de chameaux, de dromadaires et de chevaux, ainsi que plein d’autres activités exotiques. Les Bédouins trouvent ça normal, pas nous!

Autre chose qui diffère de notre pays : la nourriture. Au Québec, nous mangeons de la poutine, du pâté chinois, de la lasagne et plein d’autres plats qui proviennent de différents pays. À Dubaï, vous devez goûter aux machboos – un plat de viande avec des épices et du riz. Vous êtes végétariens? No problemo! On vous servira des khameers et des chebabs. Mangez de bons shawarma au falafel, du kebab ou du kefta, de l’houmous et du taboulé oriental. Vous voulez un dessert? Tentez les choux à la crème (version Moyen-Orient), de délicieux luqaimat. Bref, si vous aimez ce genre de nourriture, allez au Centre Cheik Mohammed et régalez-vous! Miam, miam! Dubaï est cosmopolite, on y présente donc des plats de différents pays, comme au Québec. Bon, assez parlé de la nourriture, parlons maintenant des boissons! Malheureusement pour les adultes amateurs de bière ou de vin quelconque, l’alcool est strictement interdit par le Coran. Donc, le thé est très populaire à Dubaï. Sans oublier la caféine, l’essence des parents.

Dubaï, un Émirat bien différent du QuébecSouk aux épices de Dubaï

Maintenant, parlons de la population de Dubaï. Comme je vous l’ai dit, Dubaï compte un million de visages, mais quelle est leur religion? Bonne question! Je me souviens qu’à Dubaï, mon meilleur ami était musulman. La religion la plus populaire est l’Islam. Dubaï compte donc beaucoup de mosquées. On m’a raconté qu’il fallait enlever nos chaussures pour prier dans une mosquée. Je me suis demandé si c’était vrai et j’ai vérifié : c’était vrai. Bon, où en étais-je? Ah oui! L’Islam est la religion la plus populaire. Au total, les Émirats Arabes Unis comptent 4818 mosquées! Une mosquée pour 220 personnes! Cela dit, Dubaï compte deux églises chrétiennes : St-Mary’s et Holy Trinity.

Comme Dubaï est une ville cosmopolite, tout le monde est habitué de voir des étrangers. Les habits diffèrent des hommes et des femmes. Les femmes portent des longues robes qui couvrent tout leur visage, et seul leur mari peut voir leur visage. Mais elles le font seulement quand elles sont mariées. Pour ce qui est des hommes, ils portent une longue robe blanche, mais elle ne couvre pas leur visage.

Dubaï, un Émirat bien différent du QuébecLes vêtements traditionnels des Émirats

Si jamais vous voyagez en famille (je dis ça comme ça…), il y a beaucoup de parcs aquatiques à Dubaï. On se demande pourquoi! Mais surtout, allez dans le désert! Ce n’est pas une farce! Si vous restez bien hydraté, vous ne risquez rien. En plus, dans le désert, il y a des fermes de Bédouins, lesquels vous prêtent un chameau ou un dromadaire (ça dépend à quel point vous avez la bosse de marcher!) pour un peu d’argent. Parfait pour les pieds fatigués et épuisés!

Dubaï, un Émirat bien différent du QuébecDans le désert de Dubaï

En terminant, j’ai deux anecdotes à vous raconter, qui se sont déroulées à Dubaï, évidemment! La première :

Moi, ma mère et mon meilleur ami, nous étions au restaurant. Ma mère est allée se chercher un café, me laissant seul avec mon ami qui était très excité. Ma mère est revenue avec son café et mon ami a fait dévier le bras de ma mère. Le café s’est renversé sur ma jambe. Nous sommes tout de suite allés à l’hôpital. Ça m’a valu une brûlure au deuxième degré. Après ça, je doute de pouvoir prendre du café un jour!

Cette anecdote vous a plu? Attendez de voir (enfin, de lire) la deuxième :

Une nuit, mes parents se sont levés car ils m’avaient entendu crier. Ma mère était enceinte de mon petit frère. À cette époque, mon lit n’avait plus de barreaux et le plancher était en céramique. J’avais trois ans. Je disais donc… Ah oui! Mes parents sont allés dans ma chambre, mais la lampe était cassée. Ma mère a senti un liquide sous son pied. Elle pensait que j’avais fait dans mon pyjama et qu’il avait débordé. Mes parents sont donc allés chercher la lampe de poche. Quand ils l’ont allumée, ma mère a failli accoucher : j’étais par terre, en train d’hurler, et il y avait du sang partout. Je m’étais fendu le menton. Ma mère s’est mise à hurler et mon père lui a dit de sortir de la chambre. Ils m’ont emmené à l’hôpital très rapidement. Le docteur a dit que j’avais perdu un litre de sang! Il a dû me faire six points de suture (dans le fond, c’est comme se faire brocher le menton!). Heureusement, j’ai été soigné. Plus jamais de plancher en céramique pour moi!

Après cette anecdote, c’est le moment de se quitter. J’espère vous avoir donné le goût de visiter Dubaï malgré mes mésaventures!

Le 24 mai dernier, Alban a appris qu’il remportait la mention OR du concours « Jeunes auteurs, à vos crayons 2018 ». Sur plus de 300 textes, c’est le sien qui a gagné le cœur des juges. Il est aussi le seul garçon à remporter un prix cette année. Il a appris la nouvelle devant l’ensemble des élèves et du personnel de son école. Son prix (une boîte contenant 800$ de livres) et la bannière de sa victoire lui ont été remis par l’auteure jeunesse Rose-Line Brasset et la directrice du Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il pourra faire sa première séance de dédicaces l’automne prochain, lors du lancement du Recueil de textes des gagnants au 54e Salon du livre.

Dubaï, un Émirat bien différent du Québec Dubaï, un Émirat bien différent du Québec

wallpaper-1019588
Lieux de tournage de Game of Thrones à Gérone en Espagne
wallpaper-1019588
La Réunion : plages et farniente, la côte sous le vent
wallpaper-1019588
Les mots français en Autriche : petit guide de survie
wallpaper-1019588
LE guide ultime pour les parents voyageurs
wallpaper-1019588
5 choses à faire en République Dominicaine
wallpaper-1019588
71 ans de Lizzie et Philou!
wallpaper-1019588
Mes coups de coeur pendant ma semaine dans la baie de Quiberon
wallpaper-1019588
Un peu de politesse!