Growing old gracefully top 10


Parce que ce n’est qu’un mauvais moment à passer c’est d’actualité, je ressors un top 10 inspiré du temps qui passe, le traître. Il va me le rappeler d’ici quelques jours, alors que tout le monde sait que j’ai 4 ans et demi. C’est bizarre pourtant, quand je recompte en partant de ma date de naissance, je ne trouve pas ça…j’arrive a un nombre affreusement élevé, je ne comprends pas, A ce rythme, je serais bientôt plus vieille que ma mère (qui est très jeune). Heureusement, ma maman, toujours elle, m’a appris à vieillir grandir de bonne humeur!

Growing old gracefully top 10

Source

10- En vieillissant, on gagne en expérience, c’est bien connu. Par exemple, je sais maintenant que les petits pois caramélisés à l’ananas, ce n’est pas bon. Je n’en ferais plus. On apprend tous les jours, depuis peu, je me méfie des legos alors qu’avant, quand j’étais jeune certes mais aussi naïve pour ne pas dire idiote, je ne soupçonnais pas leur pouvoir de nuisance.

9- Le vintage est à la mode. Je pourrais ressortir mes horreurs des années 80 si je les avais gardées…à défaut je peux toujours hurler de rire en allant chez Claire ou en croisant les copains et copines de L’Ado. Et donc les vexer, ce qui est toujours amusant. Vous saviez que les mitaines fluo reviennent à la mode?

8- En vieillissant, on se fiche de plus en plus de l’opinion des autres, et c’est une bonne chose. Je peux enfin mettre des collants rouges, un manteau goth et un chapeau parce que ça me plait, et quand ma fille me dit que ça ne va pas de sortir dans cette tenue, je lui réponds, sans aucune gêne: whateeeever!…oui, bon, en fait, je régresse en pleine crise d’adolescence, mais ça n’est le propos.

7-Dans le même ordre d’idée, je ne me laisse plus impressionnée par des freluquets qui ont 12 ans et demi et veulent m’apprendre, ahaha. Vous avez beau essayé de me faire croire que vous êtes docteur, ça ne marche pas, montrez-moi ce dossier, que je vérifie. C’est bien ce que je disais, vous avez confondu le fémur droit et le tibia gauche (c’est du vécu, quand Wizzboy s’est cassé la jambe, en glissant sur les legos du 10). C’est inadmissible, non seulement vous allez rectifier et  vous excuser et mais aussi me copier 50 fois : j’arrête d’écrire des bêtises sur le dossier. Pareil avec les profs des enfants, l’électricien ou l’agent immobilier. D’un autre côté, pourquoi tout à coup, tout le monde a l’air d’avoir 12 ans et demi?

6- Mes kilos en trop ne sont plus un problème (oui, bon, on se comprend…), mais un anti-rides efficace. Et toc. C’est bien simple, j’ai l’air plus enveloppée certes, mais aussi plus jeune que des gens qui ont 15 ans de moins que moi, mais sont maigres et font 10 ans de plus que leur âge, eux. C’est logique.

5- Il n’y a pas que moi qui vieillis, mes enfants aussi. Un exemple au hasard, L’Ado, qui croule littéralement sous le poids des ans, d’où sa dégaine de serpillère usagée. Et donc, je peux enfin me venger des nuits blanches qu’il  nous a fait passer, bébé, quand il réclamait sottement un biberon toutes les heures. Ce matin, Maricheri et moi l’avons sauvagement réveillé, en hurlant jusque dans son oreille, aux aurores, à même pas 10 heures. On a bien ri. Vengeance!

4- Je sais ce que je veux…enfin, je sais ce que je ne veux pas. C’est un progrès immense puisque couplé au je-m’en-foutisme grandissant du point 8, ça devient de plus en plus, je fais ce que je veux! Na. Je ne me sens plus obligée de faire risette aux gens qui m’ennuient, je reste polie, mais ferme. Si ça continue, bientôt, je serais capable de dire non!

3- Je ressemble de plus en plus à ma mère, physiquement. Alors que KnightyDiva commence déjà à avoir ma tête d’avant, quand je n’avais pas encore piqué celle de ma mère donc (je me demandais où elle était passée d’ailleurs)…bref, j’envisage très prochainement la suppression des miroirs dans la maison, ça ne sert à rien, ça nous fera toujours ça d’économiser. Je pourrais investir à la place dans des essentiels comme le chocolat, ou le manuel l’élevage des canards pour les nuls. Coin.

2- Je peux enfin recaser des expressions qui ont gâché mon enfance: « c’est pour ton bien » et « plus tard, tu me remercieras ». Et comme je hurle de rire en les disant, c’est encore plus énervant pour les enfants, ahaha.

1-J’attends presque avec impatience le moment ou je pourrais être une vieille dame indigne, je suis sûre qu’on va bien s’amuser!


wallpaper-1019588
Croisière d’observation des baleines à Newport Beach
wallpaper-1019588
{On a testé pour vous} Un atelier Kapla
wallpaper-1019588
6 destinations vélo à tester en famille
wallpaper-1019588
La faune de Bird Island
wallpaper-1019588
Queue jumping
wallpaper-1019588
7 bonnes raisons d’aller à l’île Maurice
wallpaper-1019588
Sunny Monday #46
wallpaper-1019588
La phrase de la semaine #16