Plaisirs d’hiver au Saguenay-Lac-Saint-Jean

C’est déjà terminé… J’arrive tout juste d’une incroyable fin de semaine au Saguenay-Lac-Saint-Jean pendant laquelle j’ai découvert une région que je n’avais pas vue depuis près de…20 ans (je sais…shame). Ce n’est pas que je ne savais pas quoi faire au Saguenay-Lac-Saint-Jean, bien au contraire. Sa réputation pour le plein air, entre autres, est déjà bien établie et je vous l’avoue : je n’ai aucune bonne raison d’avoir autant négligé ce coin de notre belle province. Une chance pour moi, dans le cadre du défi hiver 2018 organisé par le Collectif voyage numériqc, j’ai été invitée à redécouvrir cette région et je ne tarderai certainement pas aussi longtemps avant de la retrouver!

Je vous présente ce que j’ai eu la chance de faire pendant ce week-end, en espérant que ça puisse aussi inspirer vos propres séjours et pour savoir quoi faire au Saguenay-Lac-Saint-Jean durant votre prochain passage!

Quoi faire au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Jour 1

Une visite de Chicoutimi

Arrivée au sympathique hôtel du Fjord, où je logerai pour les deux prochaines nuits. À la réception, un monsieur au sourire et à l’accent qui réchauffent le cœur. Il nous fait tout de suite ses recommandations pour notre séjour et nous dirige vers nos chambres qui sont propres et confortables.

Par la suite, on nous amène, ma collègue Paméla du blogue Voyager sa vie et moi, découvrir la gastronomie du coin à L’Usine, un nouveau restaurant à l’ambiance et au décor appétissant dans lequel je me fais un plaisir de redécouvrir certains classiques du Québec, comme du hachis par exemple, le tout accompagné des toujours excellents produits de la microbrasserie La Voie Maltée.

Quoi faire au Saguenay-Lac-Saint-Jean Usine

Cette petite escapade d’une soirée fut courte, puisque nous devions garder nos forces pour notre journée de plein air du lendemain.

Jour 2

À la découverte du Parc des Monts-Valin

Le parc des Monts-Valin, j’espérais le voir depuis tellement longtemps. Que dire… j’avais souvent vu des photos de la fameuse vallée des fantômes, mais j’ai tout de même eu un frisson (et ce n’était pas à cause de la température) en apercevant la forêt enneigée et mystérieuse.

Pour débuter, une navette nous a déposées juste à l’entrée du sentier qui nous mènerait dans la vallée. On prend quelques minutes pour installer nos raquettes (mais pas trop longtemps, parce qu’il ne fait pas chaud!) et c’est parti pour une agréable journée de randonnée en raquette dans un des endroits les plus réputés pour ce sport. Croyez-moi j’en ai pris plein les yeux.

Les premiers 2km se font relativement facilement. Il y a bien un dénivelé de 300m, mais je n’ai pas trouvé cette section particulièrement difficile. Après ces 2km, un refuge est disponible pour manger et se réchauffer et comme la température frôlait les -30, un peu de chaleur fut extrêmement bienvenue. D’ailleurs, prévoyez de vous habiller très chaudement lors de votre passage, les 984m d’altitude rendent la température un peu rude, mais les paysages spectaculaires.

Après le refuge, 1km de plus nous mène au Pic Dubuc qui fût le moment fort de mon séjour. C’est ici que j’ai compris la signification du nom de la vallée, quand j’ai aperçu la forêt recouverte d’une étonnamment épaisse couche de neige donnant l’impression d’être entouré de fantômes. Une ambiance magique et des paysages magistraux qui resteront gravés dans ma mémoire pour longtemps.

Quoi faire au Saguenay-Lac-Saint-Jean pic Dubuc

Ensuite est venu le moment de faire un peu de raquettes hors-piste, avec une guide évidemment. Quand je fais de la raquette en sentier, je me fais souvent la réflexion que mes raquettes sont accessoires et que je pourrais tout autant me débrouiller sans elles. Et bien cette fois je n’ai pas eu cette pensée. Avec les 2 mètres de neige (potentiellement 3 mètres par année) qui recouvrent les Monts, croyez-moi, elles sont essentielles. Nous avons eu droit à une superbe randonnée qui a donné lieu à quelques chutes rigolotes et bien des panoramas à couper le souffle. Bien qu’en hors-piste, la randonnée est accessible à tous.

Quoi faire au Saguenay-Lac-Saint-Jean visiter les Monts-Valin

Le temps d’un chocolat chaud au refuge Dubuc et il était déjà temps de rejoindre la navette pour redescendre.

Une visite à L’Éternel spa

Bon, je serai franche; je ne suis pas particulièrement du type spa. Même qu’en général, j’ai du mal à apprécier les changements de températures extrêmes et je sature assez rapidement.

Cette fois-ci, je ne sais pas si c’est parce que j’avais eu particulièrement froid pendant la journée, mais j’avoue que j’étais vraiment contente d’être dans l’eau et d’avoir chaud. J’oserais même dire que j’ai beaucoup apprécié toute l’expérience ainsi que l’ambiance de L’Éternel spa. Est-ce que le moment de ma réconciliation avec les spas est venu? Ma foi, on dirait que oui puisque j’ai beaucoup aimé ce moment de détente réconfortant.

Jour 3

Une escapade à Grande-Baie

Grande-Baie fut remplie de surprise pour moi et pour ceux qui se demandent quoi faire au Saguenay-Lac-Saint-Jean, cette région est riche en activité hivernale originale. La journée a débuté avec une visite au musée du FjordJ’ai franchement apprécié ce musée et surtout son aquarium qui permet d’observer les différentes espèces qui peuplent le Fjord et qui sont normalement presque impossibles à observer. J’aurais pu passer un long moment à observer les habitants de l’aquarium, mais il y avait encore beaucoup à voir!

Quoi faire au Saguenay-Lac-Saint-Jean musée du Fjord

Mon initiation à un nouveau sport : la motoneige

Par la suite, j’ai eu droit à mon baptême de motoneige. Eh oui, même à 33 ans, je n’étais jamais embarquée sur une motoneige à ce jour… Je crois que j’aurais difficilement pu avoir mieux pour mes débuts, puisque Évasion Sport m’a fait circuler sur le Fjord glacé à travers les cabanes de pêche blanche. Ce n’était qu’un aperçu évidemment, puisque cette région compte plus de 3000km de sentier à découvrir, mais j’ai néanmoins adoré l’expérience!

Quoi faire au saguenay-Lac-Saint-Jean du skidoo
 

Les plaisirs de la pêche sur glace

Définitivement ce fut le jour des apprentissages, puisque j’ai par la suite été initiée à la pêche sur glace. C’est une drôle de sensation tout de même que de penser que quelques semaines plus tôt (ou plus tard) il serait impossible de se tenir là où nous étions, mais que les glaces recouvraient en ce moment les 100 mètres de profondeur du Fjord. Enfin…n’y pensons pas trop!

Quoi faire au Saguenay-Lac-Saint-Jean Grande-baie

Ma collègue et moi avons donc pu essayer de percer un trou dans la glace en prévision de la pêche et je crois que ce moment fut le plus cocasse de tout le week-end. Mes bras chétifs et moi avons eu bien du mal à percer la glace et la pêche ne fut pas productive, mais j’ai tout de même eu un plaisir énorme à tester pour la première fois ce classique d’hiver québécois sous la supervision de Pêche aventures Saguenay.

Quoi faire au Saguenay-Lac-Saint-Jean peche blanche

Après ces aventures hivernales, c’était déjà le moment pour moi de regagner Québec et c’est une blogueuse comblée qui a pris le chemin du retour. Il faudra que j’y retourne en été, car il semblerait qu’il y ait beaucoup de bleuets à cueillir en plus de bien d’autres belles découvertes à y faire.

À bientôt Saguenay-Lac-Saint-Lac et merci pour le chaleureux accueil, même à -30 degrés!

_____________________________________________________________________________________________________________________

*Merci à Marianne de l’équipe de Tourisme Saguenay qui fut une guide passionnée et passionnante pendant tout ce week-end!

*J’ai été invitée par tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean dans le cadre du défi hiver #pasfretteauQC organisé par le Collectif voyage numériqc. Cet évènement fût commandité par La Cordée plein air.


wallpaper-1019588
VIETNAM | Croisière de luxe dans la baie de Bai Tu Long
wallpaper-1019588
Vienne - Le parc floral de Hirschstetten au fil des saisons
wallpaper-1019588
Terminus Cachoeira
wallpaper-1019588
Le top des activités pour découvrir la grande barrière de corail
wallpaper-1019588
Jour 4 - Washington DC > Roanoke, Virginia [Traversée USA]
wallpaper-1019588
Here comes Nessie
wallpaper-1019588
Japon : Tokyo – Quartier Asakusa
wallpaper-1019588
Comment préparer son road trip à moto ?