Portrait viennois #2 - Sandrine

Portrait viennois #2 - Sandrine
La rubrique Portrait viennois part à la rencontre d'expatriés habitant à Vienne afin d'apporter un autre regard sur la ville.
Presque un an après mon premier portrait viennois, il est enfin temps de vous proposer le second volet. Comme je le disais au début de la rubrique, je cherche avant tout à travers ces portraits à ouvrir le dialogue avec des personnes que j'ai rencontrées et que j'apprécie. Et comme je suis plutôt du genre à vivre dans une grotte, ces rencontres ne se font pas souvent ! C'est donc avec un plaisir d'autant plus grand que j'accueille aujourd'hui sur le blog Sandrine, une consœur blogueuse, à qui je laisse la parole sans plus de blabla.
Portrait viennois #2 - SandrineCrédit photo : Sandrine.
Si tu devais te présenter en quelques mots : 46 ans, maman de 3 enfants, blogueuse sur la Plume d’Isandre et passionnée d’écriture sous toutes ses formes. 
Vienne côté expat :
Ton installation à Vienne : Nous sommes arrivés à Vienne en août 2015, mon mari travaillant en Suisse et en Ukraine, il était souvent en escale à Vienne, et nous avons voulu voir si c’était plus pratique pour notre famille d’y habiter, mais aussi profiter de cette occasion de découvrir autre chose. 
Pourquoi Vienne ? Parce qu’il y avait un lycée français (critère très important pour nous), pour améliorer notre connaissance de l’allemand, et aussi pour toute la richesse culturelle de cette ville.
vienne gartenpalais jardins palais liechtensteinLes jardins du palais Liechtenstein dans le 9e arrondissement.Crédit photo : Sandrine.
Être français à Vienne, avantage ou inconvénient ? Pour moi cela a été un avantage d’être française, car la communauté française est très dynamique, et arrivant sans aucun autre cadre auquel me rattacher, cela m’a permis de ne pas être isolée longtemps. J’ai aussi pu faire des tandems avec des Autrichiennes désireuses d’améliorer leur français, ce qui m’a permis de faire connaissance avec des « locaux ». L’inconvénient, c’est surtout d’être francophone plutôt que germanophone, ce n’est pas bien perçu de massacrer l’allemand, même si on fait un effort pour le parler. En revanche, dès qu’on s’améliore dans la langue, ça va tout de suite mieux. Il faut dire que j’ai appliqué la méthode « je fonce » pour améliorer mon allemand… Je n’ai par exemple pas du tout essayé de communiquer en anglais. Mais beaucoup d’Autrichiens parlent très bien français et sont intéressés par la France.  
Le plus gros défi d'adaptation : L’allemand ! 
Un tic des Viennois qui t'amuse / que tu trouves bizarre / que tu ne comprends pas : Je te réponds un 6 janvier alors ce qui me vient à l’esprit, c’est qu’au bout de bientôt 3 ans, nous nous faisons toujours avoir par les jours de fêtes catholiques qui ne sont pas fériés en France et où tout est fermé à Vienne. Sinon, je ne comprends pas l’attitude de la plupart des vendeurs à Vienne, pas du tout serviables on va dire…
Une habitude que tu leur as piquée : Me détendre dans les cafés ou salons de thé en papotant avec mes copines, manger parfois un Wienerschnitzelsemmel (sandwich à l’escalope viennoise) à midi, et envoyer mes enfants s’en chercher un quand je suis en retard pour faire le repas !
vienne café central   vienne café centralLe Café Central.Crédit photo : Sandrine.
Un conseil à donner à quelqu'un qui voudrait s'expatrier ? Apprendre l’allemand ou le perfectionner, contacter l’association Vienne Accueil qui permet de gagner énormément de temps à l’arrivée sur place pour tout bien comprendre, ne pas trop croire qu’il est facile de trouver du travail en Autriche, surtout si on ne parle pas allemand. À ce que je vois, pour les Français, Vienne en expatriation, c’est soit l’amour total, ce qui est le cas de notre famille, soit on ne s’y fait pas, rarement d’entre-deux. 
Une anecdote viennoise ? Quand je suis allée chez une personne qui nous a raconté que Freud donnait des consultations à une personne de sa famille dans une des chambres de l’appartement où nous nous trouvions. 
Si tu devais définir les Viennois en trois mots : Directs, créatifs, impatients. 
Vienne côté tourisme :
Ta première fois à Vienne : C’est lorsqu’on a débarqué pour s’installer en août 2015, je n’étais jamais venue à Vienne avant. 
Une adresse où tu as tes habitudes : L’église votive.
vienne église votive votivkirche   vienne église votive votivkircheL'église votive.Crédit photo : Sandrine.
Un lieu où on peut te retrouver facilement : Dans le tram D. 
La chose touristique à éviter selon toi : La démonstration de confection d’Apfelstrudel à Schönbrunn. Intéressant mais on fait défiler les touristes à un rythme soutenu, et même les personnes qui font la démonstration en sont stressées…
Ta journée parfaite viennoise : Difficile à choisir, tellement de belles choses à faire ici, et à vrai dire ma journée parfaite viennoise sera pleine de belles surprises ! Alors on peut commencer soit par du Do In à la Volkshochschule avec Shiatsu Tiger Wien pour se mettre en forme ou par un brunch en famille au Café Central, ensuite soit une visite culturelle soit une promenade dans un parc ou dans les rues de Vienne, puis un après-midi avec des copines dans un café pour parler de nos projets ou pour une activité de Vienne Accueil. Le soir, une rencontre avec un écrivain (Hartlieb et l’Institut Français en organisent régulièrement, en allemand et français).
vienne volkstartenLe Volksgarten.Crédit photo : Sandrine.
Une expression typiquement viennoise : Au cours de l’atelier d’écriture, nous avons travaillé l’an dernier avec les mots viennois qui sont repris du français, mais n’ont pas forcément le même sens à Vienne, par exemple, un mot que l’on entend très couramment est Melange, une sorte de café au lait. Il y en a encore de nombreux autres. 
Si tu devais définir Vienne en trois mots : Traditions, histoire, spectaculaire.
Portrait viennois #2 - SandrineRetrouvez Sandrine sur son blog : La plume d'Isandre.

wallpaper-1019588
Japon : Hakone – Mont Fuji
wallpaper-1019588
De Soufrière à Bellevue Chopin
wallpaper-1019588
6 destinations vélo à tester en famille
wallpaper-1019588
La Réunion, le melting pot des saveurs
wallpaper-1019588
Aventures culinaires #2 – Les fruits et les légumes de saison
wallpaper-1019588
Préparer son voyage en Thaïlande : les conseils à suivre (formalités, vaccins)
wallpaper-1019588
Sunny Monday #42
wallpaper-1019588
États-Unis : 3 jours sur l’île d’Hawaii