Mausolée Ho Chi Minh : histoire cachée

mausolée Ho Chi Minh

Depuis l’ouverture du tourisme vietnamien en 1994, le mausolée Ho Chi Minh fait partie des sites incontournables lors d’une visite guidée à Hanoi. C’est un must des voyages organisés mais ce l’est moins pour les voyageurs indépendants. J’ai scanné 626 bloggeurs francophones  qui sont déjà venus au Vietnam (chiffre mis à jour en décembre 2017). Et j’ai constaté qu’à peine 15% effectuent une visite du mausolée Ho Chi Minh. J’ai pu comprendre que son emplacement excentré du Vieux Quartier et le transport en commun mal desservi explique en partie pourquoi les gens ne sont pas intéressés par le site. A travers les forums, j’ai aussi appris que plusieurs voyageurs boycottent le site du fait de son caractère progagande, de son austérité architecturale, et surtout de son côté “usine à gaz”. Certes, c’est vrai en partie mais il faut savoir que le site est le coeur politique du pays. Le mausolée Ho Chi Minh n’est ni le château Versaille ni la place Saint Pierre mais il fait partie de l’histoire contemporaine du Vietnam. Alors, si vous cherchez à comprendre la société vietnamienne du XXème siècle, lisez cet article qui vous livre la clé pour comprendre le rôle de l’oncle Ho dans le façonnement du Vietnam moderne et l’emprise communiste à travers son mausolée.

Mausolée Ho Chi Minh contre la volonté du défunt

mausolée Ho Chi Minh

Pour faire un résumé rapide sur Ho Chi Minh : c’est le père de la Nation vietnamienne moderne, tout comme Charles de Gaulle pour la Français ou Mustapha Kemal pour les Turcs ou Mao Ji Tung pour les Chinois . C’est grâce à cet homme que le Vietnam a pu se libérer de la colonisation française, se détacher de l’emprise chinoise, se battre contre les Américains, évincer les Japonais, supprimer définivement la monarchie et mettre en place une constitution démocratique. Pour un petit pays comme le Vietnam, arriver à expulser successivement 4 puissances mondiales (France, Japon, Chine, Etat-Unis) en  espace de 34 ans est un miracle. Et tout ça grâce à Ho Chi Minh. C’est pourquoi il est très admiré par le peuple vietnamien dont je fais partie.

mausolée Ho Chi Minh

Pour les Vietnamiens, Ho Chi Minh est un Saint sauveur qui est tellement proche du peuple que l’on lui donne un surnom affectif  “Bác Hồ” (oncle Ho) . Discutez avec les locaux, vous allez voir, aucun Vietnamien ne vous dit Ho Chi Minh. On vous dit “oncle Ho” tout court. Dans l’esprit collectif, Ho Chi Minh est un homme tout puissant, voire dictateur selon certains historiens occidentaux. Cependant, la réalité est un peu différente. Il était effectivement puissant jusqu’à la fin de la guerre d’Indochine (1954). Mais pendant la guerre américaine (1963-1975), Ho Chi Minh était déjà trop âgé et il a perdu progressivement le pouvoir dès les années 1950. Son influence incontestable pendant la guerre américaine n’était que symbolique. Le vrai pouvoir était dans la main des successeurs communistes. Ho Chi Minh n’a pas pris toutes les décisions stratégiques pendant la guerre. Ses disciples l’ont fait à sa place. C’est dans ce contexte que la mort de Ho Chi Minh en 1969 suscite plusieurs débats entre les Vietnamiens.

mausolée Ho Chi Minh

Selon son testament, il souhaite que son corps soit incinéré et que ses cendres soient dispersées dans les trois régions du Vietnam. Malheureusement son souhait ne fut pas exaucé. Le parti communiste a décidé de momifier les dépouilles de Ho Chi Minh et bâtir un mausolée à la soviétique. On a fait venir exprès les ingénieurs russes pour étudier le plan de construction. Aujourd’hui le gouvernement ne cesse de se vanter de ses prouesses techniques dans la préservation du corps de Ho Chi Minh. On se doute que ce soit purement dans une approche de propagande politique. Le testament de Ho Chi Minh fut planqué pendant très longtemps mais le gouvernement est contraint de le publier officiellement car l’ère d’Internet ne lui permet plus de jouer sur les informations opaques

Mausolée Ho Chi Minh : symbole du pouvoir communiste

mausolée Ho Chi Minh

Ho Chi Minh est le symbole absolu du pouvoir communiste dans le pays. Sans lui, le parti communiste ne vaut rien. Ainsi, le mausolée Ho Chi Minh est considéré comme un patrimoine tangible qui rappelle les Vietnamiens de leur gratitude voire servitude envers le Père de la Nation, et indirectement  envers le régime communiste et son gouvernement. Grosso modo, les successeurs politiques se servent habilement du prestige de Ho Chi Minh pour installer leur emprise durable sur le pays. Et c’est peut-être à l’encontre de la volonté de Ho Chi Minh, lui-même. Comme la place Rouge en Russie ou celle Tian An Men en Chine, le mausolée Ho Chi Minh se trouve stratégiquement sur la place Ba Dinh, le coeur politique du pays. Chaque année, on organise le défilé militaire ici pour prôner la victoire de la guerre d’Indochine et celle américaine.

mausolée Ho Chi Minh

Le mausolée Ho Chi Minh est un excellent outil de manipulation, un bouclier parfait pour le parti commnuniste. Tous les cadres politiques de haut niveau prennent les cours de théologie et insèrent intelligemment l’image de Ho Chi Minh dans les pratiques sprirituelles du peuple vietnamien. Il faut savoir que les cultes jouent toujours un rôle vital dans la croyance populaire. Le culte de Ho Chi Minh s’immisce invisiblement dans le quotidien de plusieurs Vietnamiens, sous l’impulsion du parti communiste. C’est pourquoi son buste est omni-présent dans tous les bureaux administratifs, y compris les salles de cours à l’école.

mausolée Ho Chi Minh

Le cerveau de chaque enfant vietnamien est formaté par les lessons de morale à l’école en raison d’une séance par semaine dans le programme académique. La vie de Ho Chi Minh fait partie de l’enseignement dans l’éducation nationale.

mausolée Ho Chi Minh

Pour les enfants du Nord Vietnam, surtout ceux qui sont à Hanoi, la visite du mausolée Ho Chi Minh est obligatoire, une fois par an. Pendant mon enfance, c’est 15 fois en tout. Voilà pourquoi vous croiserez beaucoup d’enfants qui font la queue devant le mausolée Ho Chi Minh toute l’année scolaire. Pour renforcer la loyauté des jeunes Vietnamiens envers Ho Chi Minh, trois cours de science-po sont obligatoires dans toutes les formations universitaires, quel que soit le domaine. C’est l’idéologie de Karl Max, l’histoire du parti communiste vietnamien et le code d’éthique de Ho Chi Minh. C’est un véritable cauchemar pour tous les étudiants vietnamiens car c’est l’apprentissage par coeur et ça vaut 20% de la moyenne. Si on ne passe pas l’examen, on n’aura pas le diplôme. Les jeunes peuvent ne pas visiter physiquement le mausolée Ho Chi Minh mais son influence communiste hante toujours quelque part dans leur cerveau. J’ai eu  la chance d’éviter cet enfer car je suis parti faire des études en France après le bac. OUF!

Mausolée Ho Chi Minh au coeur de la méfiance du peuple

Vous avez bien compris, on ne reproche rien à l’oncle Ho car c’est un Grand homme respectueux. C’est le parti communiste qui se sert de lui pour manipuler le peuple. Depuis la dernière guerre contre les Chinois en 1979, le Vietnam est en paix mais ce n’est qu’une paix physique. Au quotidien, le peuple vietnamien continue à mener un autre combat : celui pour la vraie démocratie. Déçus par le régime en place, la plupart des Vietnamiens, y compris les anciens combattants pro-communistes comme mon père, se sentent trahis.

mausolée Ho Chi Minh

Chaque année, une centaine de manifestations sont organisées à proximité du mausolée Ho Chi Minh pour exprimer le mécontentement vis-à-vis de la corruption généralisée. Les Vietnamiens cherchent une personne à blâmer et Ho Chi Minh, en tant que fondateur, est la première cible. Pour les plus jeunes générations, malgré le bourrage de crâne à l’école, Ho Chi Minh ne représente plus grand chose. L’oncle Ho pour les petits écoliers, c’est comme Charles de Gaulle pour les jeunes Français aujourd’hui. La guerre est trop lointaine pour eux. Le mausolée Ho Chi Minh, un temple du communisme, donne une image très déficitaire auprès des hauts dirigeants étrangers. C’est pourquoi les gens comme François Mitterand, Bill Clinton, Vladimir Putin n’ont jamais visité le mausolée Ho Chi Minh.  A la place, ils ont tous visité le Temple de la Littérature, qui représente mieux la quintessence de la culture millénaire du Vietnam.

Conseil pratique

Il faut savoir que le mausolée Ho Chi Minh est un grand complexe étendu qui comprend plusieurs bâtiments dont le mausolée. Dedans, il y a aussi le Palais présidentiel, la maison sur pilotis où Ho Chi Minh a vécu, les salles d’exposition, le musée de Ho Chi Minh et la pagode à pilier unique. Selon la dernière règle, vous êtes obligé de faire la queue pour entrer dans le mausolée et visualiser le corps momifié de l’oncle Ho. En moyenne, il faut compter minimum une heure pour faire la queue (1km de longueur). Et puis il faut 5 minutes à l’intérieur du mausolée pour voir les dépouilles et la photo est interdite. Par la suite, vous enchaînez les autres bâtiments du complexe. Et c’est là que vous allez payer 40,000 VND

Si vous cherchez vraiment une expérience authenthique, levez-vous tôt dans la matinée puis dirigez-vous vers la place Ba Dinh devant le mausolée. C’est la vie matinale à Hanoi qui rend le mausolée plus intéressant. Vers 5h, les Hanoïens se ruent vers l’endroit pour faire les excercices du matin. En plus, à 06h précises, il y a la levée du drapeau.


wallpaper-1019588
Pumpkin scones
wallpaper-1019588
Le Canal des deux Mers, de Toulouse à Royan à vélo
wallpaper-1019588
Auto-cueillette de Fraises au Québec à Saint-Valentin
wallpaper-1019588
{On a testé pour vous} Un atelier Kapla
wallpaper-1019588
Friday Feelings #176
wallpaper-1019588
Throwback Thursday Thunder: Beach ready, my arse
wallpaper-1019588
City Guide pour quatre jours de visite à Vancouver
wallpaper-1019588
Rocky Mountain National Park [Traversée USA]