Kelly, entre USA et Angleterre – Partie 2

Après 8 ans de vue en Floride, Kelly s'est vue obligée de rentrer en Europe. Mais la France ne fut pas sa destination de retour, c'est Londres qui attira son attention d'abord ! Est-ce un choix avec ou sans regrets ? Kelly nous dit tout !

Comment en es-tu arrivée à cette destination ?

Après être obligée de rentrée à cause de la fin de mon visa, j'ai décidé de chercher des boulots à Londres et Edimbourg car je ne voulais pas de suite revenir en France. Ayant toujours travaillé en anglais, j'avais du mal à me faire à l'idée d'être perdue dans mes mots professionnels.

Londres est une ville géniale, mais extrêmement chère et très rapide. Après 1 an et demi, j'en ai eu marre de la vie trop 200%, un vrai burn-out.

Kelly, entre USA et Angleterre – Partie 2Y a t'il une différence de mode de vie flagrante entre Londres et ta première expatriation ?

Oui une énorme différence ! Même si niveau travail, les deux pays se ressemblent dans leurs états d'esprit, la vie quotidienne n'est pas la même. La Floride est plus agréable et décontractée que Londres, le temps joue beaucoup aussi je pense. Les américains sont aussi plus sympathiques et faciles à aborder que les anglais.

Comment s'est déroulé ton travail sur place ?

J'ai travaillé pour Hilton dans un programme de management, pour devenir chef des groupes, conférences et évènements. Je l'ai obtenu après presque 3 mois d'interviews (tests en ligne, interview Skype puis interview à Londres), et j'ai donc déménagé à Londres en ayant un boulot, ce qui aide.

Ton quotidien était-il différent de ton expérience précédente ?

Oui très différent! Je me sentais comme un robot allant à 100km/h, dans le style métro, boulot, dodo. En plus de cela, le loyer étant très cher à Londres, mes sorties étaient rares, donc je n'avais pas vraiment de vie sociale à part mes collègues.

Kelly, entre USA et Angleterre – Partie 2Quels sont tes meilleurs souvenirs ? Tes moins bons ?

J'adorais aller me promener dans Londres, c'est tout de même une ville où on ne s'ennuie pas. Les marchés de Camden Town ou Shoreditch étaient mes sorties du week-end favorites, surtout pour les food trucks!

Les moins bons souvenirs sont vraiment ne me sentir cloitrée à la maison car je voulais commencer à économiser pour le futur, donc pas beaucoup d'activités. Aussi les anglais ne sont pas les plus faciles à approcher.

Y a t'il des personnes qui ont marqué ton séjour là bas ?

Une de mes managers m'a beaucoup influencée, qu'elle le sache ou non. J'ai vraiment apprécié le fait qu' elle croit en moi, et qu'elle me pousse à faire le meilleur de moi-même. Je ne saurais jamais vraiment comment la remercier pour cela.

Est-ce que tu envisages de refaire une expatriation un jour ? As tu des destinations où tu aimerais vivre ?

Ah oui, une fois qu'on a eu goût à l'expatriation, il est très dur de rentrer à la maison à long terme, et même de rester à un même endroit pour trop longtemps. Mes plans récemment sont de déménager en Irlande du Nord chez mon copain (on s'est rencontré en Thaïlande, qui aurait cru!) en 2018 donc tout doucement, je prépare 🙂

Kelly, entre USA et Angleterre – Partie 2Aurais-tu des conseils / bons plans à partager avec les lecteurs de Valise volante ?

Londres est une ville superbe à visiter, après à y vivre, si on a un bon salaire, ça peut être une ville géniale. Il y a tant de choses à faire et à découvrir. Et si vous avez besoin de conseils sur les démarches pour y déménager, n'hésitez pas à me contacter!


wallpaper-1019588
Le plus beau circuit de découverte de Kaysersberg
wallpaper-1019588
Escapade à Malte
wallpaper-1019588
L’île de Batz une journée au paradis
wallpaper-1019588
Chambéry en cinq idées
wallpaper-1019588
Friday Feelings #138
wallpaper-1019588
Vienne - Au cœur de... Margareten (5e)
wallpaper-1019588
Thursday thunder: brexit diary #15
wallpaper-1019588
Insolite : 8 légendes ticas pour se faire peur (part 1)