Canada et Australie, les 2 PVT de Marie

Le Canada, la Nouvelle-Zélande, ou l'Australie ? Ces 3 destinations sont très populaires auprès des jeunes voyageurs qui tentent souvent pour la première fois l'expatriation. Marie et Hugo ont commencé par le Canada, mais puisque ça ne suffisait pas ils ont continué en Australie, puis envisagent maintenant la Nouvelle-Zélande ou l'Amérique Latine...

Peux tu te présenter ?
Bonjour, je m'appelle Marie, j'ai 25 ans, je suis originaire de Dax dans les Landes et depuis trois ans, je voyage avec mon compagnon, Hugo. Nous avons commencé par l'île de la Réunion puis St Barthélémy, le Canada et nous sommes, actuellement, en PVT en Australie.

Aviez vous déjà voyagé seul (ou vécu en expat) à l'étranger avant votre premier PVT ?
J'ai effectué un stage de deux mois en Espagne, il y a 5 ans. Hugo a un peu plus bougé ; il a vécu un an en Guadeloupe avec son père au cours de son adolescence puis il a eu une première expérience à St Barth avant que nous nous rencontrions.
Lorsque nous étions sur liste d'attente pour le PVT Canada, nous avons décidé de partir quelques mois pour l'île de la Réunion. N'ayant pas de réponse pour le Canada, nous nous étions lancés sur un nouveau projet : partir quelques temps à St Barth et une semaine avant notre retour en France, après quatre mois passés à la Réunion, nous avons été acceptés pour le visa Canada Mais le projet était déjà lancé donc nous avons retardé notre visa au maximum (1 an). Nous avions donc déjà une petite expérience en ce qui concerne l'arrivée dans un nouvel endroit, s'intégrer, chercher du boulot et un logement mais c'était une grande aventure de le faire à l'étranger.

Canada et Australie, les 2 PVT de Marie

Pourquoi avoir choisi l'option PVT ? Et pourquoi le Canada comme première destination ?
C'est lors de mon stage en Espagne que nous avons commencé à parler de voyager. Hugo a toujours eu cette envie, ce qui n'était pas mon cas mais il a su m'insuffler cette envie de voyages.
A force de recherches, nous sommes tombés sur le fameux site PVTistes et ce visa correspondait totalement à ce que nous cherchions ; avoir la possibilité de s'établir dans un pays pendant un an pour y travailler et le découvrir.
A la base, j'avais dans l'idée de faire une coupure après mon BTS puis de reprendre avec une licence pro donc je voulais qu'on aille dans un pays anglophone afin que je puisse améliorer mon anglais pour mon avenir professionnel. Nous pensions à l'Australie, le visa est simple à obtenir, mais beaucoup de personnes autour de nous s'y rendaient à ce moment-là et nous ne voulions pas être tentés de fréquenter nos copains de France. Donc nous avons commencé à nous laisser séduire par le Canada.

Comment s'est passé cette première expérience ?
Ce fut une longue attente avant de pouvoir avoir le visa, nous sommes tombés sur l'année du passage de la version papier à la version électronique donc nous avons dû nous armer de patience.
Une fois le visa obtenu, cette première expérience en PVT fut une expérience très enrichissante. Quinze jours après notre arrivée, nous avions tous les deux un travail et un appartement qui nous plaisait beaucoup donc bon début et nous étions plutôt fiers de réussir à se débrouiller en anglais ainsi que d'être installés aussi rapidement. Nous avons beaucoup appris de cette expérience car ce fut la première à l'étranger ; il a fallu être bien informés pour les démarches, se débrouiller pour communiquer et tu n'as pas le choix que de passer outre les difficultés de la langue. Mais les canadiens sont des personnes ouvertes qui n'hésitent pas à prendre le temps de répéter pour vous faire comprendre puis ils ont quelques bases de français (du côté anglophone).

Canada et Australie, les 2 PVT de Marie

Où avez-vous vécu ? voyagé ?
Nous avons vécu 8 mois à Vancouver puis nous avons fait un road trip d'un mois sur la côte ouest des USA avant de revenir à Vancouver pour repartir en France (nous avons écourté ce PVT car nous avons eu une urgence familiale, j'ai perdu ma maman brutalement en avril dernier, et nous sommes rentrés en France définitivement après notre road trip). Notre plan de base était un road trip de plusieurs mois autour du Canada mais nous sommes déjà très contents d'avoir pu faire un mois.

Avez-vous travaillé sur place ? ou aviez-vous d'autres moyens de financer votre PVT ?
Nous avions des économies avant d'arriver mais l'idée a toujours été de bosser pour accumuler plus d'argent afin d'acquérir un van, le retaper en camper van pour faire un road trip. En trouvant un job rapidement, elles n'ont pas fondu comme neige au soleil. J'ai travaillé dans une boulangerie française dans le centre ville et Hugo en tant que charpentier, qui est son métier depuis 10 ans.

L'année suivante vous avez craqué pour l'Australie, pouvez-vous expliquer ce choix ?
Nous avons envie de découvrir le monde, Hugo dit toujours qu'il ne peut pas dire où il veut vivre tant qu'il n'a pas découvert tous les pays du monde pour se faire son propre avis. Donc nous sommes un peu dans cette démarche, nous ne cherchons pas absolument à s'installer définitivement mais plutôt découvrir de nouveaux pays pour s'enrichir intérieurement et en prendre plein la vue. Nous voulions continuer sur notre lancée de pays anglophones pour pratiquer, améliorer encore notre anglais. Bien sur, il y a l'Europe mais nous voulons profiter des pays avec PVT avant nos 30 ans donc cela laissait le choix entre l'Australie et la NZ ; nous voulons faire les deux donc nous avons tranché pour commencer avec l'Australie.

Où vivez-vous maintenant ?
Lorsque j'ai commencé à répondre à ton interview, nous vivions à une trentaine de kms de Melbourne mais nous venons de partir en road trip autour de l'Australie depuis une semaine. Donc, maintenant, nous vivons un peu partout

Vous possédez un van dans lequel vous voyagez, que pensez-vous de ce mode de vie ?
Nous venons d'acquérir Jim, notre nouveau compagnon de route pour les prochains mois. Ce mode de vie nous offre la liberté que nous cherchons dans nos voyages ; découvrir le pays et ses paysages, prendre son temps pour l'apprécier, n'avoir aucune contrainte, pouvoir rencontrer des gens. Nous voulons faire plusieurs Workaway durant les prochains mois afin de partir à la rencontre des gens, des animaux. Nous adorons tout simplement le fait de ne pas avoir d'obligations, d'heures à respecter, de se laisser guider par nos envies.

Que faites-vous actuellement en Australie ?
Actuellement, nous visitons le pays avec notre van. Nous sommes partis de Melbourne mi-juillet, nous avons traversé le désert pour rejoindre Darwin où nous venons de passer 1 mois à travailler. Nous repartons sur les routes (trop heureux !), nous allons descendre la côte ouest jusqu'à Perth et essayer de trouver un job dans les environs.

Canada et Australie, les 2 PVT de Marie

Y a t'il eu des rencontres marquantes ?
Ouf oui ! Que ce soit à l'île de la Réunion, à St Barth, au Canada ou en Australie !
Nous avons rencontré de nombreuses personnes positives et avec la même vision de vie que nous ; certaines de ces personnes sont désormais des amis que nous retrouvons en France ou en voyage.
Depuis que nous voyageons, nous avons changé, évolué & nous voyons la vie du côté positif, cela grâce aux rencontres que nous avons pu faire. Notre colocataire sur l'île de la Réunion est mon élément déclencheur pour mon développement personnel, cette rencontre est tombée au moment où j'en avais besoin & elle m'a énormément apporté. A St Barth, nous avons rencontré de nombreuses personnes avec la même soif de voyages que nous et Hugo a eu un patron au top. Au Canada, nous avons tissé des liens avec des personnes que nous considérons maintenant comme des amis. Les amis faits au Canada sont la majorité français expats ^^
Une rencontre assez surprenante & marquante : Hugo a rencontré un collègue canadien dans sa première entreprise au Canada & il se trouve que ce collègue est en couple avec une française dont les parents habitent à 15 minutes de chez nous. Comme quoi, le monde est vraiment petit Cela fait parti des rencontres marquantes qui se transforment en amitié.
Sinon nos rencontres avec les animaux dans leur habitat naturel (ours, loup, bisons, koalas, kangourous, baleine etc) nous ont beaucoup marqué.

Quels sont vos meilleurs souvenirs ?
Beaucoup de supers souvenirs, difficile de choisir les meilleurs car ils sont nombreux.
L'observation d'ours dans leur habitat naturel (nous étions dans le van ), faire Thanksgiving à la canadienne avec la fameuse dinde & la pumpkin pie, faire du chiens de traineaux par -40 le lendemain du Nouvel An, fêter le Nouvel An dans un chalet couvert de neige avec des températures jamais rencontrées & partager cela avec une amie venue de France (notre ancienne coloc de l'île de la Réunion), les visites de nos proches (dont certains rencontrés lors de nos voyages dans les îles), coucher et lever du soleil sur Monument Valley, Yosemite Park, Waterton Park, Hugo a aussi adoré faire du ski & de la moto neige avec ses copains de St Barth, le tournoi de rugby à 7 avec une amie, les soirées avec les amis, faire du parapente à la Réunion, la randonnée du Piton de la Fournaise, remporter le championnat de rugby à St Barth pour Hugo, etc

Canada et Australie, les 2 PVT de Marie

Les moins bons ?
Il y a toujours de moins bons souvenirs ; Hugo a eu une première mauvaise expérience professionnelle, il est tombé sur un employeur qui lui a fait croire qu'il était déclaré alors que pas du tout. Il a fallu régler cette histoire afin que nous n'ayons pas de problèmes avec l'administration donc il faut savoir rester vigilant tout de même.
Nous avons eu quelques problèmes mécaniques et nous avons cru devoir arrêter notre road trip en Californie mais nous sommes tombés sur un couple très gentil qui a tout fait pour nous aider à résoudre ces problèmes au plus vite. Mais nous avons su rebondir, avancer ; nous essayons de tirer un enseignement de nos expériences moins agréables.

Avez-vous d'autres projets pour l'avenir ?
Beaucoup de projets pour l'avenir mais nous essayons de ne pas trop nous projeter car nous avons appris que cela ne se passe jamais comme nous le prévoyons. Dans l'idéal, nous voulons aller au bout de notre PVT Australie puis nous rendre en Nouvelle-zélande en PVT et découvrir les îles aux alentours (Nouvelle-Calédonie, Fidji, Tonga, etc). Mais l'ordre de tous ces projets n'est pas encore défini. Nous savons seulement que quitte à être en Océanie autant en profiter pour en découvrir un maximum. Puis, nous souhaiterions découvrir un nouveau continent, l'Amérique latine & pratiquer l'espagnol.

Nous savons que nous avons également la possibilité d'effectuer un deuxième PVT Canada (nous faisons partis du dernier cru du PVT un an donc nous pouvons bénéficier d'un second visa) avant nos 35 ans, cette option nous tente beaucoup car nous n'avons rien vu du Canada. Quand nous n'aurons plus l'âge pour le PVT, nous nous attaquerons à l'Europe.
Nous avons les grandes lignes de nos futurs projets mais nous verrons au moment venu si cela doit se faire.

Que pensez-vous de la mentalité française actuelle ?
Nous pensons la mentalité française encore trop dans " les cases ". Si on ne suit pas le schéma études, boulot, mariage, bébés, maison avant 35 ans ; on se retrouve dans la case " roots/rêveurs ". Chacun choisit sa vie afin d'être heureux & de ne pas avoir de regrets.
De plus, nous avons remarqué que les gens ne profitent pas assez du moment présent ; par exemple, ils sont en vacances, ils pensent à la reprise, ils reprennent le boulot, ils pensent aux prochaines vacances etc Souvent, on entend " Vivement la retraite pour profiter ! " mais pourquoi attendre ? Il faut vivre ses rêves, ses envies maintenant car on ne sait pas ce que l'avenir nous réserve. Pour nous, la mentalité française est encore trop axée sur la vie professionnelle et trop peu sur l'épanouissement personnel, malheureusement. Un exemple, nous connaissons peu de personnes dans notre entourage qui se réjouit à l'idée de se rendre à son travail ; or, en France, nous passons les trois quarts de notre semaine au boulot mais la majorité encaissera & subira cela des années en mettant de côté leur bonheur personnel afin de rentrer dans le schéma dicté par la société.
De plus, lors de nos expériences professionnelles à l'étranger, nous avons pu constater que les employeurs prêtent plus attention aux compétences & à la personnalité qu'aux études ; ce qui n'est pas le cas en France. En France, les employeurs ne font pas assez confiance aux jeunes ; tout le monde a déjà reçu la phrase type " pas assez d'expérience " mais comment avoir plus d'expérience si personne ne nous laisse notre chance ?? Certes, le droit du travail est différent, cela influence forcément mais pourquoi ne pas essayer de faire un peu plus confiance ?
Hugo étant dans la construction, nous avons également pu constater la différence de salaire & de considération pour les métiers manuels.

Néanmoins, vivre en France fait partie de nos projets et il a fallu que nous partions à l'étranger pour nous rendre compte combien nous aimons notre pays pour sa culture, son histoire, ses paysages, sa gastronomie. Nous avons tellement de chance d'être nés dans un si beau pays, nous rencontrons de plus en plus de français qui sont ouverts d'esprit et positifs. La mentalité française évolue grâce à notre génération qui est plus ouverte sur le monde, plus ouverte d'esprit, plus libre de ses choix, moins dans les cases. Mais nous pensons que c'est l'état d'esprit de la personne qui influence sa vie et par conséquent, influence son entourage également. Nous espérons apporter notre pierre à l'édifice de la positivité en nous enrichissant d'autres cultures et en restant nous-même positifs.

Pour finir, auriez-vous des bons plans / conseils à donner aux lecteurs de Valise Volante qui veulent tenter l'aventure (Au Canada, Australie, ou même la NZ :)) ?

Foncez ! Nous avons tellement de chance d'avoir ces possibilités de visa, beaucoup de pays sont accessibles en PVT désormais. Puis j'aime bien l'idée de travailler dans le pays pour ensuite, y dépenser cet argent, car nous participons à l'économie du pays.
N'hésitez pas à prendre une assurance sante/rapatriement spéciale pour PVT, même lorsque les pays ne la demandent pas, ils ont été très réactifs pour le remboursement des billets d'avion (pour notre aller-retour d'urgence en France) ainsi que pour les dépenses médicales que nous avons pu avoir durant le PVT.
Dès notre arrivée en Australie, nous avons pu constater sur les réseaux sociaux que beaucoup de français se retrouvent à 0$ sur le compte : donc un conseil, anticipez Arrivez dans un nouvel endroit avec les économies conseillées par le pays ; faire dans les 15 premiers jours les démarches administratives (se concentrer sur ça). Pour nous, le mieux est de bosser avant de partir en road trip ou du moins, ne pas attendre le dernier dollar sur le compte pour bosser.
Soyez un peu prévoyants mais pas trop. Car les meilleures choses, opportunités se produisent lorsque vous ne faites pas trop de plans.
Echangez avec les locaux, ils ont souvent des conseils qui peuvent vous servir ou/et peuvent vous aider (pour notre van actuel, Hugo a pu prendre tout le bois dont nous avions besoin dans les chutes de bois de son chantier + emprunter les outils de son collègue)
Pour les bons plans : l'application WikiCamps (Australie & NZ) qui indique les endroits gratuits pour dormir/ les bons plans sur le site Pvtistes/ le pass pour les parcs nationaux aux USA et Canada.

Suivre Marie et Hugo sur instagram : ourworldtriplife

Plus de news et de témoignages de voyageurs SUR LE ET DE VALISE VOLANTE !


wallpaper-1019588
5 bonnes raisons de ne pas venir en Ardèche
wallpaper-1019588
Nothing to say
wallpaper-1019588
Le Canal des deux Mers, de Toulouse à Royan à vélo
wallpaper-1019588
L’île de Batz une journée au paradis
wallpaper-1019588
Xmas addict 2017 day 11
wallpaper-1019588
Fondement de la cuisine vietnamienne (Part 1)
wallpaper-1019588
Le campus de UCLA
wallpaper-1019588
Christmas outfit top 10