Voyager avec bébé – notre expérience

Si l’information vous avait échappé, Trip USA Canada a accueilli un nouveau membre dans son équipe depuis novembre 2016. En effet un petit garçon a maintenant rejoint la team et bien évidemment nous n’avons pas tardé à l’initier aux voyages. Ainsi, en avril 2017, du haut de ses 5 mois, notre petit bonhomme prenait l’avion pour la première fois afin de rencontrer toute sa famille en France.

Voyager avec un bébé peut être stressant mais avec un peu d’organisation et de planification il est possible de rendre l’expérience plus facile. Pour me préparer et ne rien oublier, j’ai fait comme vous, je me suis renseigné sur internet et lu quelques billets de parents voyageurs pour savoir un peu tout ce que ça impliquait. Maintenant que nous sommes passés au travers je vous livre, dans un billet plus personnel, notre toute première expérience de voyage avec bébé.

Premier couac

Malgré une bonne préparation on a commencé le périple avec un premier oubli… En effet quelques semaines avant le départ j’avais acheté des petits paquets de lingettes (genre 16 lingettes), le format idéal pour en avoir suffisamment pendant le voyage et qui ne prend pas trop de place. Oui, car, même si Justin (c’est son nom !) est petit on ne peut pas dire qu’il voyage léger ! Bref, une fois rendu à l’aéroport et donc au changement de couche, avant de monter dans l’avion, je me rends compte que je n’ai pas pris le dit paquet, il me reste genre 3 lingettes pour tout le voyage ! Alors ce n’est pas si grave puisque vous avez tout ce qu’il faut à l’aéroport mais un petit paquet de lingettes que j’avais acheté 1.50$ se vendait 5.99$ dans la boutique de l’aéroport (exactement le même en plus). Rien de dramatique mais c’est un peu rageant quand on pense que j’en avais 5 paquets à la maison. Bref, je voulais juste illustrer que mieux on est préparés moins on est stressés et on s’évite des dépenses inutiles !

À l’aéroport

Nous partions de Montréal jusqu’à Nantes avec une escale de 1h30 à Amsterdam. À l’aéroport de Montréal on a reçu beaucoup d’attentions de la part du personnel au sol. Nous avons pu garder la coquille et la poussette jusqu’à l’embarquement, ce qui nous a grandement facilité l’attente. Promener Justin parmi les salles d’embarquement l’a maintenu très calme. Lors du passage de sécurité nous avons immédiatement été invité à prendre la file prioritaire, même chose au moment d’embarquer. Le stewart a pris en charge la poussette et la coquille à ce moment là et les a placés dans de grands sacs plastiques ↠ super service 👍

Dans l’avion

Une fois arrivés dans l’avion, les hôtesses se sont rapidement occupés de nous et nous ont facilité notre installation. L’une d’elle nous a aidé à mettre nos bagages cabine dans les compartiments, elles ont veillé à ce que nous ayons tout ce qu’il faut (oreillers, couvertures en supplément,…). On nous a également installé un berceau, j’en avais entendu parler mais j’avoue ne l’avoir jamais remarqué lors de nos précédents voyages. Les parents de jeunes enfants sont en général installés aux premiers sièges ou tout du moins juste derrière les cloisons séparant les sections. C’est sur cette paroi que le berceau est installé, il convient aux enfants de moins de 15 kilos environ (cela dépend des compagnies, mais disons que cela s’adresse aux enfants de moins d’un an selon leur poids). Même si Justin a passé 90% de son temps dans mes bras, on était bien heureux d’utiliser ce petit lit lorsque les plateaux repas sont arrivés. Par contre sur le vol du retour, Justin a dormi pendant 3h30 dedans, il devait donc y être confortable et moi j’étais libre de mes mouvements !

voyage bébé avion

Les petits lits pour bébé

Pendant toute la durée du vol que ce soit à l’aller ou au retour l’hôtesse en charge de « notre allée » a été très prévenante et attentionnée. Ils ont même baissé la climatisation sur l’aller pour le confort des bébés, après il faisait quand même frais donc n’oubliez pas d’apporter une couverture chaude.

Subvenir aux besoins de bébé

En ce qui concerne l’alimentation de bébé… dans notre cas Justin est un bébé allaité donc j’avoue que c’était top pour le voyage. Dès qu’il pleurait un peu, paf je le mettais au sein et il s’endormait. Donner le sein ce n’est pas seulement nourrissant c’est aussi réconfortant, cela apaise bébé.

Si vous donnez le biberon ou de la nourriture en pot à votre nourrisson, sachez que le personnel pourra vous aider ou même vous fournir ce dont vous avez besoin. Tout d’abord ils peuvent bien entendu réchauffer l’eau ou les purées mais ils fournissent également du lait de vache et des petits pots. Après il est préférable d’amener ses propres aliments puisque bébé y est habitué, et, comme voyager en avion peut s’avérer perturbant, cela va le rassurer. Les compagnies aériennes acceptent dans les bagages de cabine, les liquides pour bébés (lait maternel, préparation lactée et jus) ainsi que les aliments (à mettre dans de petits contenants). N’oubliez pas d’avoir un sac réfrigéré au besoin.

↠ Petit conseil : dans l’avion, l’air est beaucoup plus sec, il est recommandé d’hydrater régulièrement votre poupon

Toujours dans le but de rassurer votre enfant je vous suggère d’emmener un doudou, une couverture ou encore un objet auquel votre enfant est habitué. Tout ce qui est familier à bébé est apaisant et sécurisant pour lui, que ce soit au niveau visuel mais surtout olfactif.

Concernant le change… dans les toilettes vous avez une table qui se baisse afin de langer votre enfant. N’hésitez pas à prendre du gel hydro-alcoolique pour désinfecter le tout. En général vous en trouverez un flacon dans la pièce. Il est possible, sinon, d’emmener des lingettes désinfectantes, elles vous seront utiles pour nettoyer la tablette de votre siège notamment. Je vous le dis car j’ai récemment lu un article qui mentionnait les endroits les plus sales dans un avion et la tablette (ainsi que la boucle pour s’attacher) était dans le top du « pas propre et pleins de bactéries ».

liste avion bébé

Petit bavoir offert par Air France, un petit souvenir pour bébé

Comment l’habiller ?

Même si nous avons voyagé de jour j’avais laissé Justin en pyjama pendant toute la durée du périple. D’une part, car c’est hyper confortable pour lui et qu’en  plus c’est bien plus pratique pour nous lorsque vient le temps de le changer (quelques boutons pressions à enlever et à remettre). On a donc laissé de côté l’aspect mode avec de beaux vêtements pour laisser place au confort de bébé. Pensez éventuellement à prendre un gilet plus chaud ou alors gardez l’option de la couverture.

Mal aux oreilles

Pour éviter, ou tout du moins limiter, l’impact du décollage et de l’atterrissage sur les pauvres oreilles de notre mini voyageur il est conseillé de le faire déglutir. Alors on le met au biberon ou au sein, sinon donnez-lui une suce ou encore votre petit doigt. Ainsi, la succion et le fait d’avaler l’aideront à « faire claquer » ses oreilles. Il n’y a rien d’autre à faire à part cela…

Notre expérience plus en détails

Pour notre premier vol avec Justin, on n’était pas trop stressé, peut être aussi car on est habitué à voyager et on sait comment un vol se déroule. Cela dit on ne savait pas comment notre fils allait vivre et réagir à ce voyage. J’avais peur qu’il ait mal aux oreilles, qu’il ait peur, que le bruit le perturbe, qu’il vomisse, qu’il hurle sa vie pendant 6 heures,… bref j’ai quand même imaginé quelques scénarios catastrophes en espérant qu’au final tout se passerait au mieux pour lui et pour nous. Finalement tout a super bien été, en partie car Justin a dormi la plupart du temps.

Le moment le plus difficile à gérer a été l’escale à Amsterdam. En effet il fallait mettre Justin dans le porte-bébé, se balader avec les bagages à main et attendre (sans poussette) le prochain vol. Nous avions tout juste réussi à l’endormir qu’il fallait prendre un bus puis attendre sur le tarmac avant de monter dans l’avion. Ce qui a été embêtant est qu’il faisait vraiment froid dehors et que nous n’avons pas eu droit à passer prioritairement. Aucun des passagers ni le personnel de l’aéroport ne se souciait qu’on avait un poupon, une chance j’avais ma fameuse couverture bien chaude pour le couvrir car nous étions en plein vent sur le tarmac ! Mis à part cette partie, je peux dire que l’ensemble du voyage (aller et retour) s’est très bien passé.

Lors de notre voyage de retour, nous avions une escale de 3 heures à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Comme nous n’avions plus la poussette et la coquille, nous avons improvisé un tapis de jeux pour Justin. À l’aide nos manteaux et d’une petite couverture on l’a allongé par terre avec des jouets. Comme il ne se déplaçait pas encore il a joué tranquillement pendant un long moment. Malheureusement j’ai oublié de prendre des photos de notre installation !

Liste des essentiels à avoir dans l’avion

Si vous avez un grand sac à langer et que tout rentre dedans c’est parfait et surtout beaucoup plus pratique. Sinon vous pouvez utiliser une petite valise de cabine, dans cette dernière il sera possible d’ajouter les vêtements de bébé et/ou vos affaires personnelles.

Les essentiels :
❂ 5 à 6 Couches (pas le paquet non plus, j’en avais pris 15 on en a utilisé 2 à 3 sur chaque vol)
❂ 1 ou 2 petits paquets de lingettes
❂ Des lingettes désinfectantes
❂ 1 solution hydro-alcoolique (style Purell)
❂ Des petits carrés de linge (pratique en tout temps)
❂ Quelques jouets (pas trop bruyant, pensez aux autres passagers 😉)
❂ 1 doudou
❂ 1 tapis à langer
❂ 1 tétine ou suce
❂ Sa nourriture

liste avion bébé

❂ 1 petite trousse avec mouche bébé ou poire, thermomètre, solution acétaminophène pour nourrisson, fioles de sérum physiologique, crème pour l’érythème fessier et des mouchoirs

liste avion bébé

Linge de bébé :
❂ 2 ou 3 Body (cache-couche au Québec)
❂ 2 ou 3 pyjamas de rechange
❂ 1 tenue de rechange pour maman (oui pensez-y si bébé vous vomit dessus vous serez bien contente de ne pas passer le vol à sentir le lait caillé ou à être humide)
❂ 2 ou 3 bavoirs
❂ 1 couverture chaude
❂ 1 ou 2 couvertures légères
❂ 1 bonnet (si bébé est fraîchement né il sera heureux d’avoir la tête au chaud)
❂ 1 paire de chaussettes (pour la même raison)

liste avion bébé

Si bébé a mal est dans sa période de dents :
❂ Du Camilia (solution homéopathique pour soulager bébé)
❂ Un jouet de dentition
❂ Du tylenol ou autre médicament contre la douleur spécialement pour bébé

liste avion bébé

Côté paperasse :
❂ Le passeport de bébé (important de ne pas signer à la place de l’enfant, l’espace doit resté vierge au risque de devoir en refaire un). La plupart des compagnies exigent que l’enfant, même âgé de moins de deux ans, possède sont propre passeport.
❂ Son carnet de vaccination (Québec) ou son carnet de santé (France)

liste avion bébé

Derniers conseils

Selon moi, prendre l’avion avec un bébé ou un enfant c’est aussi s’adapter. Il me semble inutile et non productif d’imposer une routine ou un plan de match à votre bambin. Le but de ce voyage en avion est que votre progéniture et vous passiez un vol le plus agréable possible.

Bien sûr, tout ne fonctionne pas toujours comme on l’imagine, c’est évident. Un enfant en bas âge est toujours pleins de surprises et on ne peut pas savoir à quoi s’attendre. En général chaque parent fait du mieux qu’il peut durant le vol pour apaiser bébé et veiller à ce que le voyage se passe le plus calmement.

Aussi, même si vous avez des regards assassins des autres passagers lorsque votre bébé pleure, ne vous en préoccupez pas, ces gens là ne doivent surement pas avoir d’enfants ! Si on peut plus facilement (en théorie) raisonner un enfant âgé de plus de 3 ans, un bébé lui est difficilement contrôlable. Faîtes du mieux que vous pouvez, vous êtes de supers parents !

Voyager avec bébé – notre expérience Voyager avec bébé – notre expérience

Vous avez aimé cet article ? Il vous a aidé dans la préparation de votre voyage ? Laissez-nous un commentaire et n’hésitez pas à le partager. Retrouvez-nous également sur Facebook, Instagram et Twitter. Merci de votre visite et bon voyage.


wallpaper-1019588
Se faire tatouer à l’étranger – Mes 6 conseils
wallpaper-1019588
Chronique de notre vie quotidienne aux USA
wallpaper-1019588
Le Vieux-Québec, une balade féérique pour débuter 2017
wallpaper-1019588
Trieste art nouveau
wallpaper-1019588
10 informations étonnantes qui font du Costa Rica un pays unique
wallpaper-1019588
A scene in rural England, episode II
wallpaper-1019588
Salalah : deux itinéraires pour un road-trip
wallpaper-1019588
Family reunion