La descente aux enfers

espoir Descente aux enfers

Vous avez peut-être ressenti cela une fois dans votre vie…

De vous sentir complètement épanouie, à vous dire : « qu’est-ce que j’aime ma vie, mais put*** que je l’aime !! ».

Et du jour au lendemain…

Tout bascule

Tout bascule, parce qu’on vous annonce que cette vie, et bien vous ne l’aurez plus, et que vous ne devriez même plus l’avoir à cet instant même.

Grande claque. Chute libre !

Dans cette chute, c’est toute l’énergie positive qui se vide comme un pot percé qui est impossible à colmater, jusqu’à devenir mou, flasque, vide de sens.

Pour vous avouer, je me sens  « rikiki  » en ces jours de June Gloom*. Le froid m’a envahi. Et depuis, il ne me quitte plus. Mes membres sont durs à déplacer, et ma tête bien lourde. Mon sourire est parti, et ma joie aussi.

On nous a coupé l’herbe sous les pieds. Et c’est à une vitesse folle que l’on voit nos projets et rêves s’écarter petit à petit, jusqu’à se volatiliser.

« Il n’y a aucune solution »descente aux enfers

Oui, c’est bien ce qu’on nous a dit…

C’est tellement facile de se laisser emporter dans cette descente aux enfers, dans cette chute jusqu’à s’éclater au sol.

Et de dire…

Echec et mat !

Sauf que…

Je n’ai vraiment pas envie de m’éclater au sol. NOUS n’avons pas envie de nous écraser comme des crêpes. Même si j’aime les manger, ce n’est pas une raison pour en devenir une, non ?

Une étincelle au fond persiste. Elle est recroquevillée sur elle-même, mais elle est là.

Et c’est grâce aux mots prononcés qu’elle se ravive. Ces mots si anodins, qui sonnent comme un écho et s’amplifient jusqu’à venir frapper l’étincelle :

« WTF??!! MOVE YOUR ASS BITCH!! »

Traduction : « Tu ne veux pas finir crêpe ?? Alors bouge toi !!! » (En moins violent)

ok

OK

O-K !!

Et pourquoi je n’aurai plus le droit de vivre la vie que j’ai envie ?? Ce n’est donc pas moi qui décide de ma propre vie ?!

J’ai décidé que c’est seulement moi qui dirige ma propre vie, et personne à ma place. Je suis la mieux placée pour savoir ce que j’ai envie et pas envie : où, à quel moment, avec qui, dans quel environnement et pour quel prix !

Apparemment, c’est impossible. Il n’y a pas de solutions… C’est ce qu’on nous a dit, certes.

Et bien moi aussi je dis.

Et je dis : F*** !

Il y a TOUJOURS des solutions !!

RIEN n’est impossible. Il suffit D’Y CROIRE !

Et nous, on a choisi d’y croire. On VEUT y croire.

Nous sommes dans le pays de l’ « American dream », du « In God we trust ». Je me suis bien appropriée cette phrase plutôt dans le sens « In what I want I trust ».


wallpaper-1019588
La musique hongkongaise que j’aime
wallpaper-1019588
Au Cap d’Antibes sur le sentier du littoral
wallpaper-1019588
Сomment se divertir pendant ses vacances au cœur du Canada ?
wallpaper-1019588
Timberland
wallpaper-1019588
Les lacs de Serre-Ponçon et de St-Apollinaire
wallpaper-1019588
Une journée à Noirmoutier
wallpaper-1019588
L’histoire de Sambo, survivant des Khmers rouges
wallpaper-1019588
Kremlin et pomoïka