17 randonnées autour de Grenoble : Belledonne / Chartreuse / Vercors

Avec l’arrivée du printemps, la tentation de faire des sorties en montagne pour marcher, contempler de jolis paysages et respirer l’air pur des sommets est irrésistible. Vercors, Belledonne, Chartreuse, chaque chaine montagneuse autour de Grenoble possède ses atouts et ses spécificités. Pour tous ceux qui ont la chance d’habiter au pied des montagnes ou de s’y rendre à l’occasion de vacances, j’ai souhaité partagé avec vous des itinéraires de randonnées autour de Grenoble que j’ai apprécié ou que l’on m’a conseillé. Voici une liste de 7 randonnées autour de Grenoble à faire dans le Vercors, en Belledonne et en Chartreuse, classées par durée et niveau de difficulté.

Randonnée facile autour de Grenoble, environ 2 heures de marche

Le Cirque de Saint-MêmeLe Cirque de Saint-Même
  • La montée de la Bastille. Que ce soit pour faire une randonnée, un footing, ou une promenade le dimanche après-midi, la montée de la Bastille en courant (ou en marchant, chacun son choix !), séduit chaque jour de nombreux grenoblois et visiteurs. Le point de départ est situé à proximité du centre-ville, c’est donc une randonnée à Grenoble à faire sans voiture. Le site historique de la Bastille est intéressant à découvrir et le point de vue sur la ville de Grenoble et ses chaines montagneuses aux alentours est splendide. Dénivelé : 300 mètres. Durée : 2h. Accès : côté Saint-Laurent ou Porte de France.
  • Le cirque de Saint-Même. En route direction la Savoie ! Ce site est situé à l’extrémité du massif de la Chartreuse, à environ 1 heure de Grenoble. Le Guiers traverse le cirque, le cadre au point de départ de cette randonnée est très agréable, idéal pour pique-niquer. Les paysages au long de cet itinéraire sont verdoyants, et les cascades sont nombreuses. Découvrez ma randonnée au cirque de Saint-MêmeDénivelé : 400 mètres. Durée « Sentier des Cascades » : 1h30. Durée « Pas de la Mort » : 2h30. 
  • Le col des Ayes. Le point de départ de cette promenade est à Saint-Pancrasse, à côté de Saint Hilaire du Touvet, à environ 1.400 mètres d’altitude, et à proximité du Mont Pravouta. Le dénivelé est assez faible, le parcours est bien balisé, cette rando est idéale pour être réalisée en famille, à pied l’été ou en raquette l’hiver. Les paysages sont très agréables à contempler. Dénivelé : 300 mètres. Durée 2h.
  • Le lac Achard. Rejoindre le lac Achard permet de profiter d’une très jolie vue, le cadre est idyllique. La randonnée est facile, et tout à fait adaptée aux familles. Le point de départ est au niveau de la station de Chamrousse (depuis Roche-Béranger). Ce lac de montagne est situé à 1917 mètres d’altitude. Faire du camping au lac Achard, une aventure à tester ! Dénivelé : 200 mètres. Durée 2h.
  • La Ferme Durand. Ce lieu atypique offre un joli point de vue sur la ville de Sassenage, de Grenoble, et les montagnes aux alentours. Situé dans le Vercors, rejoindre la Ferme Durand permet de faire une jolie randonnée à travers les chemins de forêt. Dénivelé : 400 mètres. Durée 2h30.

Niveau intermédiaire, randonnée d’environ 3 à 4 heures de marche

Passerelle Ebron au lac de MonteynardPasserelle Ebron au lac de Monteynard
©Thiebaut – lac-monteynard.com
  • La Dent de Crolles. C’est l’une des premières randonnées que j’ai faite ! La Dent de Crolles est située dans le massif de la Chartreuse, le départ se fait depuis la Route du Col de Coq. Il y a 2 chemins d’accès principaux, l’un est un peu plus raide mais permet de rejoindre la Dent de Crolles plus rapidement. Il est nécessaire d’escalader les roches à la fin du parcours (c’est assez facile). Le panorama sur Belledonne et la vallée du Grésivaudan est très sympa. Dénivelé : 700 mètres. Durée 4h.
  • La Croix de l’Alpe. Toujours dans le massif de la Chartreuse, cette randonnée est un peu plus facile que la Dent de Crolles. Le départ peut se faire depuis Barraux ou Chapareillan. La route forestière est agréable à suivre et la vue depuis la Croix de l’Alpe sur le plateau et la vallée du Grésivaudan est à voir ! C’est un itinéraire très sympa à suivre également en raquettes l’hiver. Dénivelé : 400 mètres. Durée 3h.
  • La Dent du Loup. A pied l’été ou en raquettes l’hiver, la Dent du Loup est une boucle intéressante au départ d’Engins qui permet de découvrir le plateau de Sornin, ainsi que la cuvette de la ville de Grenoble et Belledonne depuis la Dent du Loup. Dénivelé : 600 mètres. Durée 3h30.
  • La Croix de Chamrousse par les lacs Robert & Achard. C’est l’une des randonnées préférées des grenoblois. Et pour cause, les paysages avoisinants sont magnifiques, avec la vue sur le lac Achard et les lacs Robert au pied de la montagne. Au départ de Chamrousse, le sentier est balisé et facilement praticable. Dénivelé : 650 mètres. Durée 4h30.
  • Les passerelles du lac de Monteynard. C’est un lieu également très plébiscité pour son cadre idyllique au cœur du département isérois. Le lac de Monteynard-Avignonet sur le Drac est d’abord traversé en bateau (il est conseillé de le réserver à l’avance), puis les passerelles himalayennes sont empruntées sur le chemin du retour (à déconseiller aux personnes qui auraient le vertige). Le point de vue sur le lac et ses abords est vraiment à voir. Dénivelé : 400 mètres. Durée 4h30.
  • Le Moucherotte. Direction Lans-en-Vercors. Le parcours qui passe par le stade de neige et les Ramées est idéal à pratiquer l’été ou l’hiver en raquettes. La vue sur la cuvette grenobloise et la chaine de Belledonne est très jolie depuis le sommet du Moucherotte.
    Dénivelé : 500 mètres. Durée 3h.

Randonnée de niveau confirmé, environ 4 heures ou plus de marche

La passerelle de la Via Ferrata à GrenobleLa passerelle de la Via Ferrata à Grenoble
© Cedric Silvagni – viaferrata-fr.net
  • Le mont Saint Eynard. On passe au niveau supérieur avec l’ascension du mont Saint Eynard. Pour les personnes de niveau confirmé, il est possible de choisir le parcours de la boucle du Fort et de la Crête de Saint Eynard via le Col de Vence. La montée est assez longue mais progressive. La vue sur le Sappey en Chartreuse est sympa. Dénivelé : 900 mètres. Durée 5h30. Pour les plus courageux et sportifs, il est possible de passer par le mont Rachais. Dénivelé : 1.200 mètres. Durée 6h.
  • La Tour sans Venin. On dit que c’est l’une des 7 merveilles du Dauphiné, et le lieu de toutes les curiosités grenobloises ! A proximité de Saint Nizier du Moucherotte, ce pan de muraille est historique car il serait un vestige du donjon de Pariset. Depuis la Tour sans Venin, il est possible d’observer la ville de Grenoble, ainsi que Taillefer, Chartreuse et Belledonne. Le point fort de cette randonnée : on peut rejoindre le point de de départ directement avec le tram A (Fontaine La Poya). Dénivelé : 600 mètres. Durée 6h.
  • Chamechaude. C’est le plus haut sommet du massif de la Chartreuse. Entre falaises, alpages et plateaux, les paysages sont intéressants et variés. La vue depuis le sommet est très jolie. Attention, il y a plusieurs chemins d’accès, certains sont plus difficiles que d’autres, et la montée est  assez raide. Le point de départ de Chamechaude est à proximité de Saint-Pierre-d’Entremont et du Sappey-en-Chartreuse. Dénivelé : 800 mètres. Durée : 5h.
  • La Via Ferrata de la Bastille. C’est la randonnée à faire à Grenoble, notamment pour ceux qui apprécient l’escalade. Le départ se fait depuis un pont de singe étroit et assez spectaculaire. Il y a plusieurs parcours, adaptés à différents niveaux. La partie basse est la plus simple. Prévoyez casque, longe et harnais ! Dénivelé : 100 mètres. Durée : 2h.
  • Le plateau d’Emparis. Cette randonnée permet de découvrir les lacs Lériers & Noir, ainsi que le plateau d’Emparis. Ce coin est un petit havre de paix à partager seul, en famille ou autres amis le temps d’une promenade d’une demi-journée. Attention, cette randonnée dans le parc national des Ecrins est un peu loin de Grenoble (1h30 de voiture), mais vaut la peine d’être réalisée. Il faut traverser le Chazelet, se garer en bas de la station, puis suivre le sentier balisé. Dénivelé : 700 mètres. Durée 5h.
  • La traversée de la Chartreuse. C’est une grande randonnée à faire au cœur de la Chartreuse. Celle-ci se fait sur 2 jours, une occasion idéale pour planter la tente et vivre une expérience inoubliable pendant 2 jours complets. C’est l’occasion de découvrir le plateau de l’Alpe, la forêt de l’Aulp du Seuil, le vallon de Marcieu, le Dôme et la crête des Rochers de Bellefond, jusqu’à la Dent de Crolles.Les hauts plateaux de la Chartreuse offre une vue magnifique sur la vallée. Dénivelé : 1.500 mètres. Durée 2J.

NB : les durées et les dénivelés sont arrondis et donnés à titre indicatif. Certains itinéraires peuvent être réalisés à partir de différents chemins d’accès, renseignez-vous avant de faire la randonnée.

Avant de partir à l’aventure, je vous conseille de consulter cette checklist dédiée à la préparation de son sac à dos pour la randonnée, afin d’être sûr de ne rien oublier. Il est très important d’être bien équipé, pour marcher dans de bonnes conditions, et avec des vêtements adaptés à cette activité. Chaussures de randonnée, vêtements, sac à dos, matériel de montagne…, vous pouvez commander ce qu’il vous faut sur le site de Millet ou trouvez un magasin à proximité.

Est-ce qu’il y a d’autres randonnées autour de Grenoble que vous conseillez de faire ? N’hésitez pas à les citer dans les commentaires.

J’espère que cette liste de randonnées à faire à Grenoble et ses alentours vous donnera des idées et vous permettra de faire de jolies sorties en montagne. N’hésitez pas à indiquer dans les commentaires de nouveaux itinéraires que vous appréciez dans le coin !


wallpaper-1019588
Les jardins de lumière à Montréal
wallpaper-1019588
Depuis l'autre bout du monde...
wallpaper-1019588
Baie de Suncheon : trésor de la Corée du Sud
wallpaper-1019588
Travailler en Allemagne, par Annabelle
wallpaper-1019588
Roman holidays #2
wallpaper-1019588
5 films connus tournés au Costa Rica
wallpaper-1019588
Seuls contre le Connemara : histoire de road trip
wallpaper-1019588
Montréal et son Street-art