My own ABC #65


W comme…

Windsor: ce n’est pas que le nom de scène de Lizzie and co, c’est aussi une de leurs résidences favorites,  près de Londres à côté d’Heathrow. C’est à dire que les Royals ont pris comme pseudo le nom de leur domicile, aucune imagination ces braves gens. Le premier château de Windsor a été construit par Guillaume le conquérant (enfin pas lui personnellement, il était trop occupé à trucider civiliser les saxons pour donner dans la maçonnerie ). Windsor a été totalement remanié par Henry VIII et Elizabeth Ier,  qui visiblement sont toujours là et hantent le château, ça les occupe, et par tous les Royals successifs qui ont apporté leur petite touche perso. Lizzie et Philou y passent leurs week ends et ça se visite. C’est coquet. 

My own ABC #65
Source

Wellington: le petit Arthur Wellesley n’est pas un personnage de Harry Potter mais le premier duc de Wellington, comme le bœuf. Ce brave garçon est né à Dublin en 1769 dans une famille de colonisateurs anglaise (il n’y est pas né par hasard, c’était ses parents, un peu de tenue). Il a été député des 1787, colonel en Inde puis gouverneur de Seringapatam. Wellington a été nommé géneral à 34 ans, il a été ambassadeur en France, il a vaincu Napoléon à Waterloo. Il a même été deux fois premier ministre…tout ça pour n’être connu aujourd’hui que parce qu’il a donné son nom à des bottes en caoutchouc, les Wellington boots, wellies pour les intimes. C’est pas malin. 

My own ABC #65My own ABC #65
Source 

Whip: traduit littéralement, c’est un fouet, du coup la photo de Westminster là, en dessous peut paraître saugrenue. Pas du tout. Les whips sont bien des membres du parlement. Il y a des whips pour chaque parti, à la chambre des lords et pour les députés. Les whips sont un peu les surveillants de récré de leur partis, il sont là pour éviter la pagaille. C’est à dire que quand le chef d’un parti (premier ministre ou chef de l’opposition ) veut faire passer une mesure en force ou au contraire la faire échouer, il annonce que ses députés doivent tous voter comme lui, sans chercher à comprendre. Ils sont ‘whipped’. Ça ne veut pas dire qu’on va les fouetter en place publique ou ailleurs si ils ne suivent pas la ligne du parti, mais qu’ils seront punis. Ils peuvent perdre leur place dans les commissions parlementaires par exemple, des choses comme ça. Le whip surveille le vote pour voir qui n’obéit pas. Quand Zaza a intimé l’ordre au parlement de lui céder globalement les pleins pouvoirs pour faire ce qu’elle voulait avec son brexit, le chef des collabos de l’opposition dans sa connerie abyssale, grande lâcheté sagesse a whipped, obligé ses députés (d’opposition donc) à voter pour avec le gouvernement au nom d’une logique à laquelle personne n’a rien compris. C’est un exemple totalement au hasard évidemment. 

My own ABC #65
Source 

Wedgwood: c’est une fabrique de porcelaine et vaisselle royale depuis 1759. Alors un cadeau venant de chez eux, c’est un gage de qualité. En plus ça coûte un bras. On se demande pourquoi…sérieusement, ils font aussi des choses absolument sublimes, pas que des urnes bizarres avec des oreilles d’âne sur les côtés. Mais bon dans l’ensemble, c’est quand même assez laid particulier. Joshua Wedgwood était déjà potier, mais inconnu quand il a épousé sa cousine, qui avait une dot conséquente (ça ne veut pas dire qu’elle avait une grosse colonne vertèbrale. Je sais, c’est nul). Il en a profité pour monter sa boite et suivre la mode néoclassique de l’époque. C’était moderne. Ça n’a pas loupé, la reine Charlotte a  trouvé les vases et autres tasses de Wedgwood géniaux et voilà. C’est depuis un fleuron du mauvais bon goût anglais. Qui a donc été racheté par les irlandais de Waterford Crystal en 1987, et toc. 

My own ABC #65
Source

Wuthering heights: ou les hauts de hurlevent en Français, le roman humoristique d’Emily Brontë, paru en 1847 (la pauvre Emily est morte aussitôt après à 30 ans, de suite on sent qu’elle était comique). C’est évidemment un chef d’œuvre de la littérature anglaise et même mondiale. Personnellement, je préfère encore passer 6 mois à Wuthering Height, l’immonde masure pourrie au fin fond de la lande sordide du Yorkshire du titre, sans chauffage ou électricité plutôt que de relire le bouquin. La chose a été adaptée au cinéma et pour la télé de multiple fois. Ça n’aide pas. L’original est déprimant certes, mais de là à en faire une bluette tiédasse et romantico niaise  alors que c’est tout le contraire, je ne comprends pas. En plus franchement, dans le style grand héros romantique, on peut faire mieux que Heathcliff, un espèce de psychopathe raté et alcoolique…enfin bref, je vous mets la version un chouïa plus musicale et mais tout aussi délirante de Kate Bush, pour le fun. 

https://youtu.be/-1pMMIe4hb4


wallpaper-1019588
Les jardins de lumière à Montréal
wallpaper-1019588
Depuis l'autre bout du monde...
wallpaper-1019588
Baie de Suncheon : trésor de la Corée du Sud
wallpaper-1019588
Travailler en Allemagne, par Annabelle
wallpaper-1019588
Roman holidays #2
wallpaper-1019588
5 films connus tournés au Costa Rica
wallpaper-1019588
Seuls contre le Connemara : histoire de road trip
wallpaper-1019588
Montréal et son Street-art