Opération Open Air

Opération Open Air

Photo : Florian

Malgré le temps imprévisible et pas toujours agréable, les Berlinois s’obstinent à organiser des fêtes en plein air… pour le plus grand bonheur des claustrophobes, des amateurs de soleil et de nature.

Petit tour d’horizon des open airs berlinois.

1. Inside / Outside

La plupart des clubs berlinois ont un jardin qu’ils ouvrent dès les premiers rayons de soleil. La liste est longue mais parmi les favoris :
- le Sisyphos où les spectacles sur la scène extérieure débutent dès minuit le vendredi soir,
- le About Blank et son jardin aux multiples recoins,
- Le Chalet et son petit « parc » ombragé,
- Le Berghain, mais il faut qu’il fasse vraiment beau pour que l’espace extérieur soit ouvert,
- Le Kater Holzig où l’on peur profiter des bords de la Spree,
- Le Wilde Renate qui sait décorer avec tout autant de fantaisie son extérieur que son intérieur,
- Le Club der Visionnäre qui se dénude l’été venu mais qui, vu sa taille minuscule, est presque toujours bondé.
- Le Watergate et sa terrasse sur la Spree, idéale pour admirer le lever du soleil
- Le Week-end où l’on ne va que pour la vue splendide sur la ville du haut de son toit.

2. Outside only

Il y a des clubs ou bars de plage exclusivement extérieurs. Du coup la plupart hibernent l’hiver et ne sont actifs que durant la période estivale.
- Le Ressort, le nouveau strandbar à la mode (mais relativement chic) qui organise des open-air quasiment tous les dimanche et depuis fin mars (autant dire que certains se sont déroulés sous la neige)
- Le Yaam ouvert toute l’année et qui offre chaque week-end des concerts reggae-hip hop sur sa plage franchement pas abandonnée.
- Le Badeschiff héberge régulièrement des open-air, idéal pour mixer eau, sable et musique. Bon, chaque fois que j’ai eu l’occasion d’aller y faire une soirée c’était désert… mais c’était peut être des fêtes trop confidentielles ?
- Le Kiki Blofeld aurait-il resurgit de ses cendres ? Ce club en plein air a fermé en 2010 et des logements sont en cours de construction sur l’ancien terrain boisé au bord de la rivière. Pourtant j’ai vu des annonces de soirées là-bas… (après quelques recherches j’ai appris qu’il s’agissait en fait de l’espace sauna du Kater Holzig, le Schnurrbad.)
- Le Rummelsburg. Ce strandbar situé dans le quartier dont il porte le nom semble héberger nombre de fêtes. Mais je n’ai pas encore testé car les tarifs sont un peu chers (et puis Rummelsburg c’est loin !).
- Lichtfield park. A coté du Kater Holzig ce strandbar est ouvert uniquement pour les fêtes en plein air qui s’y tiennent régulièrement. On y trouve les rudiments du bar de plage c’est-à-dire du sable, la Spree, un bar et de la musique.
- Nouveau venu, le Berliner Fabelhöfe, est la petite cour d’un bâtiment en briques, en plein milieu de Mitte et en face d’un commissariat. Central, pelouse pour se reposer, public plutôt jeune, pratique quand on a pas envie de traverser le Brandenbourg pour faire la fête ! Des open air y sont régulièrement organisés.
- Découvert au 48 Stunden Neukölln, le Klunkerkranich est situé sur le toit du centre commercial Neukölln Arkaden. Ce bar et restaurant au nom imprononçable devrait ouvrir de nouveau ses portes début juillet.

3. Hidden

Ce sont les meilleurs fêtes en plein air car on galère pour s’y rendre ! Souvent en plein dans la nature, on doit se retrouver à une sortie de métro et suivre un groupe de fêtards. Ou bien prendre son GPS car seules les coordonnées géographiques sont communiquées. Et ne pas oublier son vélo au cas où la navette promise sur le site n’existe pas. Dernière soirée mémorable ? Au Kiekebusch, vers Schönefeld, auprès d’un étang et d’une plage sableuse. Il y a des fêtes tous les week-end, notamment le festival Serendubity du 19 au 21 juillet. Conseil de pro, n’oubliez pas votre lotion contre les moustiques !!!

Et puis il y a ces lieux mythiques, abandonnés, où l’on sait qu’il y a des fêtes mais impossible de savoir quand (à moins d’être particulièrement aux aguets ou d’avoir des amis haut placés dans la hiérarchie du clubbing). Ah cette nuit à Teufelsberg…

Enfin il y a les open air « spontanés » ou presque. Quelqu’un ramène son sound system et ses platines dans l’un des nombreux parcs de Berlin et c’est parti… jusqu’à ce que la police débarque. Authenticité et surprise garanties !!!

Une page Facebook pratique pour suivre les évènements en open air ? Open Air in Berlin


wallpaper-1019588
Le rêve américain en 2019
wallpaper-1019588
Nerekhta-les-Chambranles
wallpaper-1019588
5 choses à faire en République Dominicaine
wallpaper-1019588
Mes bonnes adresses de restaurants à Montréal
wallpaper-1019588
Investir dans l’immobilier depuis les USA avec la Start-Up Ever Invest + Interview
wallpaper-1019588
Scènes de vie ordinaire
wallpaper-1019588
Visiter Pompéi au cours d’un week-end à Naples en Italie
wallpaper-1019588
Le Bassin